NEOPERA - Destined Ways

Chronique

Pochette de l'album Destined Ways par NEOPERA
  1. The Marvel of Chimera 03:49
  2. A Call to Arms 04:54
  3. Remote 05:02
  4. Destined Ways 04:30
  5. Falling Water 03:02
  6. The Greed 06:33
  7. Error 06:07
  8. Last Pantomime 05:00
  9. Equilibria 04:46
  10. Requiem 01:50
  11. Song of Revenge 03:00
  12. The Unspeakable 04:37

Site(s) du groupe :

Site web de NEOPERA
Par olivier no limit

Publié le 15/09/2014

Télécharger légalement

NEOPERA. Vu le nom on ne peut pas se tromper, ils font dans du metal sympho. Allemands, ils sont nés en 2010 à Hambourg et ce « destined ways » est leur premier cd. À leur tête un certain Jörn Schubert aussi bien fan de JUDAS PRIEST que d’YNGWIE MALMSTEEN, RHAPSODY, NIGHTWISH.
À savoir qu’il joue aussi dans DARK AGE.

Et puis ils ont comme bassiste un certain Dirk Schlächter. Cela ne vous dit rien ? GAMMA RAY !
Voilà, j’ai fait rapidement les présentations. Alors vu que ce n’est pas un de mes styles de prédilection, voilà ce que j’en pense :
En vrac je vous livre ceci :

J’adore le premier titre « the marvel of chimera » qui rentre dedans directement et puis, au milieu des trois chants : l’un féminin, l’autre masculin et très opéra il y en a un autre au growl bien prenant qui intervient parfois (pas assez souvent à mon gout).

Sinon ce cd est une alternance plutôt grandiose de guitares heavy (Destined Ways), d’instant plus classiques où l’accompagnement symphonique est omniprésent.

Musique ambitieuse qui possède de l ‘ampleur, du relief, parfois rehaussée par l’éclat de solos de guitare néoclassique se transformant en bon vieux heavy ou en de quelque chose de plus saignant tel ce «The Greed » qui fait alterner en son sein un brassage musical de haut vol.

Quand on parle de metal symphonique on ne trouve pas nécessairement une coloration classique dans les harmonies employées. On parle juste des sonorités employées ;

Ici les deux mondes classiques et metal se rencontrent plutôt vraiment. On sent derrière une écriture, une passion et une expérience qui devraient réjouir les amateurs.

Perso comme je l’ai dit plus haut je ne suis pas un grand fan de ce genre de musique, mais elle dégage une sensibilité, une profondeur qui vous tire une vraie émotion comme ce « Falling Water » .

Et encore il y a d’autres bijoux auditifs dans cet opus qui valent la peine qu’on s’y arrête plus qu’un moment , mais n'étant pas un fan du titre par titre je vous en laisse la surprise.

Voilà, pour moi il y avait jadis un certain JON LORD qui fut un des premiers à mélanger hard rock et musique classique. Je pense qu’il aimerait certainement ce cd.

cela sort chez VERYCORDS le 29 /9 /2014

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports