NEW MODEL ARMY - winter

Chronique

Pochette de l'album winter par NEW MODEL ARMY
  1. Beginning
  2. Burn the Castle
  3. Winter
  4. Part the Waters
  5. Eyes Get Used to the Darkness
  6. Drifts
  7. Born Feral
  8. Die Trying
  9. Devil
  10. Strogoula
  11. Echo November
  12. Weak and Strong
  13. After Something

Site(s) du groupe :

Site web de NEW MODEL ARMY
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 15/09/2016

Télécharger légalement

« Winter » du groupe Anglais NEW MODEL ARMY, qui succède à “ between dog and wolf” paru en 2014. Avant d’aller plus avant dans cette chronique, petit rappel historique de ce combo. Fondé en 1980 à Bradfort, par Justin Sullivan (guitare et chant) les débuts de ce groupe ont été inspirés par l’esprit du nord de l’Angleterre et son aspect incendiaire. Ils ont également influencé, tout au long de leur carrière, le post-punk, le folk-rock, le politico-rock, tant ils se sont abreuvés à différentes sous cultures musicales refusant d’appartenir à un seul genre.

Et là, moi qui ne les connaissait que de nom, après écoute de cette galette, sur le coup : déception ! Je m’attendais à quelque chose qui envoi et ce ne fut pas le cas : pas de guitares en feu, de tempos qui arrachent, de "no futur" en forme d’oriflamme. Et pourtant, aprés ré-écoute je me suis rendu compte que cet album était bon, car composé par des gens qui savent se hisser au-dessus des autres de par …leur talent et l’émotion qui se dégage de leurs « chansons ». Alors si vous êtes metalleux pur et dur, ce n’est pas pour vous : mais si vous êtes « open » via d’autres cieux, voilà rapidement ce que je peux vous en dire.

La basse et la batterie sont mises en avant dans les titres les plus rock (part the waters). Les guitares en général sont en retrait et souvent légèrement nimbées de quelques effets qui leur donnent un petit relent psyché (echo november). Elles peuvent être acoustiques (die trying), voire folk et même comme sur « « after something » prendre des allures légèrement Irlandaises. Il y a aussi des titres comme « beginning « qui monte en intensité, instrument par instrument ou d’autres tel ce « « born feral », superbe moment, qui joue la carte du contraste entre percu, refrain accrocheur et instants plus ambiant.

Je ne sais pas comment les fans accueilleront ce cd, mais en ce qui me concerne ce rock british qui n’a rien de punk, ni d’emmené, est plein d’une mélancolie tout en demie teinte, et d’une sensibilité porté par un vrai travail de composition.De plus ils savent varier le menu tout en restant dans la même gamme. Alors, si un moment, dans votre journée, vous avez envie d’une peu de douceur un peu vintage, c’est le moment. Bon j'exagére quand je parle de douceur , il y a de bonnes pulsations bien marquées. Mais ici on est dans un webzine dédié au metal.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports