NIFLHEIM - Once Upon a Cow

Chronique

Pochette de l'album Once Upon a Cow par NIFLHEIM
  1. - Thorgunnr's Tale
  2. - Molly's Tavern
  3. - Prophecies of a Coming Fall
  4. - Dwarf head tavern
  5. - Lost in broceliande
  6. - Loki's coming
  7. - Fenrir
  8. - Dancing with a troll

Site(s) du groupe :

Site web de NIFLHEIM
Style : voir chronique
Par Gegers

Publié le 04/04/2009

 

(Folk Metal)

Les dieux païens sont tout puissants! Alors que je me plaignais il y a quelques temps de l'absence d'une véritable scène folk metal française pouvant rivaliser avec les autres pays européens et possédant ses figures de proue (voir la chronique des Alabres : http://www.metalfrance.net/chronique_cd-2365.html) voici que les Franciliens de Niflheim débarquent avec une seconde démo à faire frémir de plaisir tous les amateurs du style!

Aussi bien inspiré par les civilisations nordiques que celtiques (certains y verraient sans doute un fourre-tout culturel mal maîtrisé, d'autres une simple envie de traiter de thèmes indissociables de ce style musical, et ne nécessitant pas de passer tous ses week-ends dans une bibliothèque), Once Upon a Cow est une démo constituée de trois titres absolument imparables. Constitué de sept membres, le groupe mélange avec bonheur guitares inspirées, chant féminin céleste parfaitement adapté aux compos et violon et violoncelle apportant la fameuse touche folk aux compos. Un mélange détonnant, puisque dès le premier morceau, l'auditeur est bien incapable de ne pas entrer dans la danse. Thorgunnr's Tale, avec ses ambiances de complainte nordique est doté d'un refrain tout bonnement imparable. Bien aidé par une production très honorable pour une démo, ce titre s'insinue dans votre boîte crânienne pour ne plus la quitter. Les deux morceaux suivants sont du même acabit. Ambiance celtique pour Molly's Tavern, dont l'intro au violon, rapidement rejoint par les guitares, fait montre d'indéniables capacités de composition. Plus 'in your face', le speed Prophecies of a Coming Fall se fait également un poil plus progressif, mais voit le groupe maîtriser parfaitement ses influences pour pondre un morceau digne des plus grands.

L'histoire pourrait s'arrêter là, mais elle se poursuit pour notre plus grand plaisir puisque le groupe a eu la bonne idée de rajouter à la suite les cinq titres de sa première démo. Heureuse initiative, même si l'on sent le groupe moins à son aise. Beaucoup plus axés sur les claviers que sur les violons et violoncelles, ces morceaux se rapprochent plus du heavy épique que du folk metal. Mais comment ne pas succomber à l'efficacité imparable du morceau Lost in Brocéliande, aux cavalcades folk/prog de Loki's Comming et à la parfaite mise en place des ambiances de Dancing with a Troll?

Niflheim a l'étoffe d'un grand. Avec cette seconde démo en tous points admirables, le groupe a les cartes en main pour sortir un album qui, s'il est de la même qualité que ce Once Upon a Cow, devrait faire date dans le giron du folk metal français. Une véritable surprise qui fait du bien à entendre!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports