NIHILISM - Beyond redemption »,

Chronique

Pochette de l'album Beyond redemption »,   par NIHILISM
  1. Ocean's war
  2. Beyond redemption
  3. the hanging tree
  4. The rebellion
  5. Apxn
  6. Blackfish
  7. The old tree died
  8. All will be one
  9. Inner deamon
  10. Alea jacta est
  11. the blood poured

Site(s) du groupe :

Site web de NIHILISM
Par olivier no limit

Publié le 21/10/2016

Télécharger légalement

Cela fait quelque chose de présenter au monde du metal sont premier album. C’est le cas de ce « Beyond redemption », issu des tripes du groupe NIHILISM, né en 2009 à Thionville. Ayant déjà dans leur escarcelle un split album avec DEHUMANIZE (Something Old, Something New, Something Borrowed...) et une démo nommée “Twelve Thousand” on sent dans leur musique une certaine expérience. Mais au fait ma petite dame, ils font dans quoi ? Dans le death old school mon bon monsieur !

Leur bio parle d’influences via les 90’ comme OBITUARY, NILE. Perso je rajouterai une louche d’UNLEASHED. Commençons par une petite fiche technique rapide de leur musique. Au niveau du son, j’ai été surpris par celui de la guitare, puissant mais propre alors que je m’attendais à quelque chose de plus gras, plus sale. Mais rapidement j’ai adopté car cela se conjugue à merveille avec le growl du chanteur dont le timbre est assez proche de celui de Johan Hegg (AMON AMARTH). Dans la nomenclature de leurs titres on a le droit à une structure traditionnelle : couplet / refrain avec en sus des articulations et des ponts franchement pas désagréables.

Quant aux compositions, ils essayent d’y apporter une certaine diversité. Sur « Beyond redemption » ou le très bon « The Hanging tree » on y trouve une petite touche arabisante. « The old tree Died » à une voix en début de compo qui ressemble presqu’à celle du front man de RAMMSTEIN dans sa manière d’être amenée et une des rythmique est assez heavy thrashy. « Inner deamon », autre très bon titre, possède un refrain assez heavy. « All will be one » est franchement sombre et porte en lui une atmosphère vraiment délétère. Le tout est en général boosté sur de mid tempo, agrémenté parfois de blast beat et au niveau de la guitare, ils jouent plutôt sur le riffing que sur des solos. Alors comme d’habitude j’irai de mon sempiternel « ils ne changent en rien les canons du genre », mais ils les mettent en valeur exploser ! C’est bien foutu, c’est bien senti, et ce côté assez « propre » leur va comme un gant...plein de clous à l’intérieur.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports