NO ONE IS INNOCENT - Frankenstein

Chronique

Pochette de l'album Frankenstein par NO ONE IS INNOCENT
  1. A la Gloire du Marché 03:05
  2. Ali (King of the Ring) 03:23
  3. Desperado 03:12
  4. Frankenstein 03:49
  5. Les Revenants 03:30
  6. Hold-up au Nom du Peuple 03:31
  7. Nous Sommes la Nuit 04:39
  8. Teenage Demo 02:45
  9. What the Fuck 03:38
  10. Mad King 02:59
  11. Paranoid 03:14

Site(s) du groupe :

Site web de NO ONE IS INNOCENT
Par olivier no limit

Publié le 19/03/2018

Télécharger légalement

“Frankenstein” nouvel album de NO ONE IS INOCENT et autant vous le dire de suite il cartonne. Alors que LOFOFORA sort un (superbe) opus acoustique, que TRUST remet le couvert, NO ONE affute ses riffs et nous propose une musique « coup de poing ». Perso à part un concert à Strasbourg où ils mirent le feu, leurs fans metalleux balayant d’un coup, dès leur apparition, le public de SUPERBUS, je ne connaissais d’eux que « Revolution.com », « Gazoline » et le bon « Propaganda ». Là c’est du gros son et du solide.

 

Alors rentrons de suite dans la critique ; je trouve qu’il n’y a pas vraiment de refrains marquants, du moins très accrocheurs sur les 8 premiers titres et …. On s’en fout ! Effectivement ce qu’ils mettent en avant ce sont les riffs qui habillent les mots de KEMAR. Décrire l’homme face aux magouilles politiques, aux institutions écrasantes, à la religion quand elle devient extrême, comme seule l’exprime la verve du chanteur, le tout emporté par un riffing en acier, voilà ce que doit être votre écoute. Sur des morceaux comme « Ali (King of the Ring) », « Frankenstein », « Teenage Demo”, ils mélangent des plans hard rock, sertis de petites touches légèrement indus, du moins mécaniques. Les riffs de « Desperado » ont un petit côté LENNY KRAVITZ sauf que là c’est du high voltage, du boosté sur mesure .J’adore « Les Revenants » qui commence « léger » et fini par vous exploser en pleine face. Et puis il y a « Nous Sommes la Nuit » à l’atmosphère flippante et dangereuse. Quand arrive « What the Fuck » c’est un titre chanté en anglais sur mode punk rock, alors que « Mad King » présente un refrain qui lui accroche de suite.

 

Et la cerise sur le gâteau est … « Paranoid » de BLACK SABBATH ! J’ai entendu ce morceau remanié par des dizaines de groupes, mais là l’exploit de NO ONE consiste à avoir été fidèle à ce titre culte tout en ayant pu y poser leur griffe personnelle : une vraie réussite. Alors c’est du concis, du fait sur mesure (comme aurait dit AUDIARD). Ça va directement dans les oreilles porté par des mots qui possédent leur propre écriture. Pas de fioritures, un style, une puissance qui fera taire leurs détracteurs. Le genre de musique que l’on a envie de voir en live. Je ne suis pas un fan assidu mais là... j’ai bien aimé.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports