NO RETURN - Psychological Contamination

Chronique

Pochette de l'album Psychological Contamination par No Return
  1. Mutants' March
  2. Reign of the Damned
  3. Vision of Decadence
  4. Tragic Giving
  5. Radical Disease
  6. Degeneration of the Last Decade
  7. Nightly Aggression
  8. Electro Mania
  9. Religion
  10. Psychological Breakdown
  11. Bonustrack
  12. Vision of Decadence (live Paris 2013)
  13. Damnation
  14. Memories
  15. Raving Lunatic
  16. Uncontrolled Situation
  17. Trash World
  18. Sacred Bones
  19. World of Impurities
  20. Civil War
  21. Perversion
  22. Sorrow
  23. Mass Grave
  24. Revolt of the Hange
  25. Civil War (live in Paris 2013)
  26. Fanatic Mind (live in Paris 2013)

Site(s) du groupe :

Site web de No Return
Par Requin Volant

Publié le 24/07/2013

 

Remix des deux premiers albums de No Return, ce Psychological Contamination a de quoi intéresser.

Certes, ce groupe n'est pas d'une originalité transcendante, que ce soit au niveau des riffs ou de la voix mais il n'empêche que le rendu reste sympathique et colle la pêche à l'auditeur.Les arrangements sont bons, remastériser ces deux albums fut ici une bonne idée puisqu'un vrai plus en terme de qualité audio a pu être apporté par ce travail. Les bonus présents sur les deux CDs (trois chansons live) sont également intéressants car ils permettent de se donner une idée du potentiel de la formation une fois sur scène pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion d'assister à l'un de leurs shows.

Au croisement entre thrash et death, la musique de No Return peut autant être liée à des groupes comme Hate Eternal qu'à des combos proches de Slayer, en matière de guitares notamment. Un mélange savoureux qui renouvelle un genre gangrené par les pâles copies.

C'est au final après pas moins de 26 pistes (bitch please !) que nos oreilles pourront enfin trouver un peu de répit. Nos tympans nous remercient tout en redemandant une seconde couche de cette belle claque dans la figure.

 

Vous l'aurez compris, si toute les rééditions ne sont pas géniales (Varg, nous t'aimons quand même) celle-ci vaut le coup et permet à un groupe à haut potentiel de remettre en avant des chansons auxquelles les premiers enregistrements ne rendaient pas forcément hommage. Un nouveau souffle a été donné, notamment au niveau de l'instrumental, afin de redonner plus d'énergie à ces compositions.
 A écouter !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports