NO SUN IN SAN FRANCISCO - Principles and Particles

Chronique

Pochette de l'album Principles and Particles par NO SUN IN SAN FRANCISCO
  1. Stranglehole
  2. Northern State Activity
  3. Slow Burn
  4. They Thought It Could Tame the Horsewill
  5. The Great Failure
  6. Mind the Axe, Care for Them
  7. They Looked at Each Other Knowing JF Would Defeat Them All
  8. Omega Void
  9. Swelling Shores

Site(s) du groupe :

MySpace de NO SUN IN SAN FRANCISCO
Par olivier no limit

Publié le 30/04/2013

Télécharger légalement

No Sun in San Francisco. J’aime bien le nom de ce groupe de post hardcore expérimental à tendance mathcore qui nous vient de Lausanne. Mais c’est surtout leur musique qui m’a happée, pour ma plus grande joie, en écoutant leur premier cd « Principles and Particle ».

À part le fait qu’il y a en leur sein un membre de Kruger, je n’en sais pas plus. Envoyé par Domino media group, parlons directement de ce qui nous intéresse : la musique.

Leurs titres sont toujours agencés de la même façon et pourtant on ne s’en lasse pas.

Au départ on a le droit à une sorte de post rock quasi instrumental, assez minimaliste, à la limite de l’atmosphérique. C’est assez cool mais on sent que cela ne va pas durer. Effectivement au bout d’un temps certain, cela explose en mathcore.

C’est surtout la voix furieuse, les instruments qui prennent de l’ampleur qui donnent cet effet de soudaine force. Les tempos sont toujours assez tranquilles.

Sans vraiment jouer sur les dissonances, ils ont un truc propre à ce genre musical : ils changent de ton très souvent. Leur musique qui n’est pas ultra technique, varie sans cesse. Au début il faut s’y habituer, cela semble dysharmonique mais au bout d’un temps on s’y engouffre sans problème. La structure de leur musique est complexe.

Ce qui m’a particulièrement plu dans leur démarche musicale, c’est la tension qui s’en dégage : elle est palpable, vivante, lourde, dramatique.

Quand ils commencent en post rock les nuages s’annonce lent, l’atmosphère est calme, mais on sent que l’orage n’est pas loin.

Puis ils éclatent. Violent, dramatique et franchement angoissant devient leur propos.Avec eux, le mal être devient vivant palpable, incandescent.

J’ai beaucoup aimé !!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports