NO VALE NADA - Le Coma Des Mortels

Chronique

Pochette de l'album Le Coma Des Mortels par No Vale Nada
  1. Un Leurre Qui Se Perd
  2. La 12
  3. Qui Croire ?
  4. L'antre du Pire
  5. A L'intérieur

Site(s) du groupe :

Site web de No Vale Nada
Par Requin Volant

Publié le 19/02/2013

 

Voilà plus d'un an que j'attendais cette sortie suite à une discussion avec Davy, l'un des deux chanteurs du combo, lors du concert dijonnais énoncé précédemment,  

Aujourd'hui, je suis en mesure de vous présenter une petite chronique à quelques jours de la sortie (25 février) de cet EP intitulé Le Coma Des Mortels.

 

Première impression, une qualité d'enregistrement très correcte pour un groupe oeuvrant dans un style aussi extrême. On est plutôt habitués à avoir affaire à des bouillies sonores parfois tout juste audibles lors des premières sorties de ce type dans le death/grind. Un bon point de ce côté, surtout pour une autoprod, avec tout ce que cela comporte !

Et la première piste, "Un Leurre Qui Se Perd" nous met dans l'ambiance tout de suite. La rupture entre une intro douce dominée par la basse et l'entrée brute dans le pâté est excellente. On sait qu'on ne va pas faire dans la poésie tout au long de ces cinq titres. Un défaut toutefois à noter, la batterie est tout de même pas mal en retrait par rapport au reste des instruments.

Des paroles très axées autour de la psychologie humaine nous sont servies, assez original d'ailleurs du grind avec des paroles un minimum profondes, on est loin des chansons qui parlent de sodomiser une tranche de lard avec du jambon !

 

"La Douze" reste la piste à laquelle j'adhère le moins, pas assez originale à mon goût, mais après il en faut pour tout le monde. S'il faut citer quelques défauts, on pourrait penser à offrir un son un poil plus lourd et rééquilibrer la batterie afin d'avoir un rendu vraiment optimum mais ce serait chipoter de demander ça immédiatement étant donné le boulot qui a déjà été fait en un an.

Dans l'ensemble il s'agit d'un très bon boulot pour une première sortie, il y a de la bouteille derrière (probablement dans les deux sens du terme d'ailleurs connaissant les gus) et ça se sent ! Chacun remplit bien son rôle, les deux voix sont bien organisées l'une avec l'autre pour un résultat final agréable. Bien joué les mecs, vivement le prochain !

 

Pour finir tranquillement (si tant est que le terme soit approprié), aventurez-vous sur "A L'intérieur". Un excellent cru également.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports