NOTHGARD - Age Of Pandora

Chronique

Pochette de l'album Age Of Pandora par Nothgard
  1. Of Light And Shadow
  2. Age Of Pandora
  3. Blackened Seed
  4. Black Witch Venture
  5. In Blood Remained
  6. Anima
  7. Obey The King
  8. Wings Of Dawn
  9. Mossback Children
  10. No One Holds The Crown

Site(s) du groupe :

Site web de Nothgard
Par Baptiste

Publié le 15/09/2014

Télécharger légalement

Dur de tirer son épingle du jeu dans le paysage saturé du death mélodique. De Children of Bodom à Wintersun, en passant par Equilibrium, Kalmah ou encore Dark tranquility, les places de ténors sont déjà prises et bien verrouillées. Débarquer dans les années 2010 ressemble du coup assez franchement à arriver après la bataille. Des miettes à récupérer, guère plus, que les dizaines de sorties toutes identiques dans le genre n’arrivent généralement même pas à s’accaparer.

 Mais réjouissez-vous amis metalleux, Nothgard vient tordre le coup à tous ces préjugés de vieux con aigri en sortant un album des plus enthousiasmants !

 En vérité, rien de nouveau en terme de composition pure. Juste un immense talent pour la mélodie et les rythmes entrainants.

 Sur une base assez classique de death mélo à grosse voix, Nothgard tire son épingle du jeu grâce à un trio de guitare inspiré. Chaque plan enterre le précédent, aussi bien techniquement qu’émotionnellement. Les gratteux s’en donnent à cœur joie d’un bout à l’autre de l’album en évitant la chausse-trappe le plus classique du genre qu’est la linéarité. 

Nothgard est à l’aise partout et le montre. Que ce soit dans le folk sur « Blackened Seed », ce qu’on pourrait qualifier de « horror metal » avec « Black With Venture » ou le pure titre death mélodique à la Kalmah « Age Of Pandora », le groupe excelle et évite ainsi l’impression de redite trop souvent présente sur les albums du genre. On ne s’ennuie pas une seconde lors de ces 10 titres survitaminés, clos par les 7 minutes monstrueuses de « No One Hold The Crowns ».

10 titres où se retrouve en permanence cet esprit dansant qui est la marque de fabrique du groupe. Pas du dansant « Korpiklaaniesque » du genre balle musette et accordéon, mais dansant dans les structures rythmiques et les mélodies entêtantes. Seul un sourd ne tapperait pas du pied sur un « In Blood Remained » pour ne citer qu’un seul morceau.  Nothgard ne fait pas dans l’ostentatoire mais dans l’efficace et l’insidieux via un talent de composition qui atteint souvent des sommets.

L’utilisation des claviers est symptomatique de cette volonté de sobriété. S’ils sont bel et bien présents, ajoutant à la dimension épique voulue pas le groupe, ils ne sont qu’un instrument d’accompagnement. Un instrument qui ici se contente de faire briller les autres plutôt que de jouer sa propre partition de mélodies omniprésentes, comme chez Children of Bodom par exemple. Le groupe revient à l’essentiel d’un groupe de metal, guitare basse et batterie, et ce n’est pas franchement pour déplaire.

Franchement, on a beau chercher, les défauts de cet albums sont vraiment difficiles à dénicher. Le chant peut-être, bon mais pas transcendant. A part ça, Nothgard frise le sans-faute.

Si vous aimez le death (très) mélodique varié et inspiré, que la guitare est votre amie et que remuer votre popotin sur du metal hurlé ne vous fait pas peur, il vous est fortement conseillé de vous jeter sur ce Age of Pandora . Un album qui ne réinvente certes pas le genre mais vient gentiment s’installer dans le très haut du panier des productions du style.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports