NOXA - Grind viruses

Chronique

Pochette de l'album Grind viruses par Noxa
  1. HANCUR
  2. IN MY DESPERATE HOURS
  3. SICK AND TIRED
  4. BRUTALITY MURDER
  5. SINETRON SUCK
  6. KEHANCURAN MORAL
  7. BUNGLON
  8. DYING INSIDE OUT
  9. GRIND VIRUSES
  10. STARVATION
  11. MUTILATED SOUL
  12. I'M MY ENEMY
  13. LEMBATA (STARVING TO DIE)
  14. MAKE IT REAL
  15. MONEY
  16. HILANG
  17. CRAZY WORLD
  18. HATE INSIDE ME
  19. SUICIDE IS NOT SOLUTION
  20. DISINTEGRASI BANGSA
  21. DIE
  22. IN MY DREAM
  23. THE SINNER
  24. CORRUPTION INFECTED
  25. SUPERFICIAL POEPLE
  26. WHAT SIDE YOU ON
  27. IN MOURNING
  28. NEVER TO LATE
  29. CATASTROPHE
  30. EXPECT UNEXPECTED
  31. POLIGAMI
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 24/09/2007

 

« Grind viruses », ainsi se nomme le 2ème album de ce groupe indonésien. Virulent voire violent ? Sans nul doute ; Analyse de ce qui pourrait s’avérer être une épidémie en devenir. Au grind-core proche de celui que certains ont l’habitude d’écouter, Noxa tranche dans le grind assez commun. Un son grind-punk et des riffs hard-core bien punchy sur lesquels s’acharnent des braillards de premières. Sur le papier, ça donne un groupe des plus commun, c’est peut-être vrai, mais Noxa dégage une réelle énergie. Pas le temps de s’ennuyer avec ces riffs accrocheurs d’autant plus que les musiciens ont un touché assez personnel qui maintient en haleine.
Ainsi si Noxa peut faire penser dans l’esprit à certains groupes (Bathtub shitter sauf le chant, Napalm death dans ses morceaux grind ou Inhumate en moins brute) son écoute n’en devient pas pour autant pénible voire rébarbatives (sauf peut-être vers la fin du cd où l’énergie s’essoufle un peu). Franches mais pas totalement stupides (juste ce qu’il faut), les compositions se callent entre la fraicheur du hard-core et la saine hargne grind. Les vocaux composés d’une partie surexitée et d’un coté littéralement volé à Barney le chanteur de Napalm death soutiennent parfaitement les blasts et les riffs arrachés.

Alors que manque t’il à Noxa pour que sa violence laisse une trace indélébile dans nos mémoires ? Peut-être un peu plus d’audace/d’extremisme ou peut etre un peu plus de technique pour gagner un niveau plus élevé.
Toujours est-il que ça dépote, « Grind viruses » est une valeur sure que tous les adeptes du style pourront acheter les yeux fermés.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports