OESTRE -

Chronique

Pochette de l'album  par OESTRE
  1. De l'Atome à la Lumière
  2. Patient Zéro
  3. La Sculpture de Soi
  4. Memento
  5. Des Sirènes et des Bombes
  6. Fragments Oniriques
  7. Palbe (la Dernière Renaissance)
  8. Interlude
  9. Le Théorème de Moebius

Site(s) du groupe :

Site web de OESTRE
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 04/04/2014

 

OESTRE, « la dernière renaissance ». D’après la bio, ce groupe né à Limoges en 2003, en est à son quatrième album (sans compter trois démos). Alors pourquoi ce titre ? Peut-être à cause de l’histoire de cette formation.

Paraitrais que ce combo a souvent transformé son style, le genre en perpétuel mouvement. Il y a même eu un changement complet de line up entre 2007 et 2012.

Et maintenant où en sommes-nous. Qu’ont-ils à proposer ?

Question, Réponse :

Bon bin je ne m’attendais pas à cela. Je ne sais pas pourquoi je pensais trouver une musique plutôt électro, un peu prog, assez soft
Prog elle l’est mais dans le sens d’un metal moderne expérimental….agressif.

Des riffs qui peuvent se montrer acérés, un peu répétitifs, aux bords parfois tranchants et dissonants, mais aussi bondissants, inattendus. Il y a un peu de MEHUGGAH en eux. Autant vous dire que cela joue bien et qu’ils font preuve d’une technicité certaine.

Une voix hardcore, des ambiances nerveuses comme quelqu’un qui ferait du sur place tout en ne pouvant pas s’empêcher de sauter comme un ressort déglingué (bon drôle d’image, je vais aller voir un psy).Tout cela pour vous dire que c’est bourré de testostérone.., jamais calme, bondissant,

Mais on y trouve aussi, un peu d’électro de ci de là, des plages très cool qui vous tombent dessus ou des instant plus typés rock progressif, qui se confondent avec le coté metal de la chose, le temps de quelques mesures, avant de repartir dare dare vers la furia.

On peut noter, et c’est dommage, une certaine répétition dans les riffs, mais au-delà de cela ils possédent un univers qui leur est propre et qui n’est pas vraiment fait pour le repos de l’âme ; les mots sont en français et puis ça joue, et oui, madame ça joue.0 tel point qu’il vous faudra plusieurs écoutes pour en tirer tout es les subtilités.

Ce cd m’a été envoyé par Blak wave promotion.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports