OLD FUNERAL - Our Condolences (1988-1992)

Chronique

Pochette de l'album Our Condolences (1988-1992) par Old Funeral
  1. Intro
  2. Aphis
  3. Hell
  4. Grandma Is a Zombie
  5. Persecuted by Death
  6. Disgusting Kind Of Love
  7. The Day of Judgement
  8. Judged By appearance (Agatochles cover)
  9. Haunted
  10. Skin and Bone
  11. Abduction Of Limbs
  12. Devoured Carcass
  13. Nocturnal Hell (Slaughter cover)
  14. Incantation
  15. Abduction Of Limbs
  16. Annoying Individual
  17. Skin And Bone
  18. Haunted
  19. Incantation
  20. Devoured Carcass
  21. Forced To Be Lost
  22. Alone Walking
  23. Lyktemenn
  24. Into Hades
  25. My Tyrant Grace
  26. Devoured Carcass (live at Hulen 1991)
Par Requin Volant

Publié le 08/03/2013

 

Tout d'abord, un poil d'histoire.

 

A l'époque où la scène black en tant que telle démarrait tout juste (premier album de Mayhem en 1987 par exemple) se formait Old Funeral (1988). Le groupe était entre autres composé de noms qui allaient par la suite devenir très reconnus dans la scène black metal. On trouvait en son sein Olve Eikemo (Mieux connu aujourd'hui sous le pseudonyme Abbath) ou encore Kristian Vikernes qui a par la suite changé son prénom pour adopter "Varg".

Cette formation éphémère (Elle a eu une durée de vie de quatre ans seulement) reste tout de même appréciée des connaisseurs et conserve une renommée plus que correcte étant donnée qu'il s'agit d'un des groupes pionniers en matière de "black metal norvégien".

 

L'album que je vous propose aujourd'hui en chronique est une compilation de l'ensemble de leur (courte) carrière qui regroupe au total 26 titres, dont des lives. Autrement dit, si vous ne connaissez pas le groupe c'est un excellent moyen de commencer à y jeter un oreille.

 

 

Première impression ? L'intro est immédiatement prenante, le riff de gratte est simple mais crée à lui seul son ambiance. Cependant c'est avec la seconde piste "Aphis" que l'on rentre dans le pâté.

Du black crasseux à l'ancienne, un chanteur dont la voix rappelle un puma hurlant (Véridique), des riffs de gratte qui posent les bases de la plupart de ce qu'on a pu entendre par la suite dans le black norvégien et une batterie qui ressemble davantage à un épileptique assis sur une machine à laver. Vraiment très bon.

Au niveau de la qualité du son cet album reste très bon si on omet celui des morceaux live qui ne sont probablement rien de plus que des bootlegs officiels. La plupart des pistes live sont d'ailleurs extraites du Grim Reaping Norway paru en 2002.

 

A la longue on remarque tout de même quelque chose de très différent du reste de la scène qui a suivi, l'influence du death sur les pistes. Certains auront peut-être envie de me voir brûler en enfer pour ce commentaire (Oh buuuurn in heeeeeeeeeeell !!) mais de la même manière que Mayhem n'était qu'un groupe de death sans prétention avant qu'Euronymous ne s'en mêle, Old Funeral avait des influences très pointues dans ce milieu. Les fans des débuts de Carcass devraient notamment s'y retrouver.

 

 

Au final, il s'agit d'une excellente compile, très intéressante pour découvrir le groupe ou le son des premiers concerts de ce qui allait devenir la scène black metal originelle quelques années plus tard. Bref, une excellente cuvée, vous auriez tort de vous en priver !

 

 

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports