OPERATION OF THE SUN - Désir Parabolique

Chronique

Pochette de l'album Désir Parabolique par Operation of the Sun
  1. Hail Poppy Hans
  2. A New Replikah
  3. Helicopter
  4. Lai de Lionne
  5. Uchronia X
  6. Electropoots
  7. The Gay Science
  8. D'hier et de Demain

Site(s) du groupe :

Site web de Operation of the Sun
Par Raven

Publié le 01/09/2012

 

Après un premier album remarqué dans la scène alternative et plusieurs EPs, Operation of the Sun, de mon ami Vsevolod Serafim, revient avec un deuxième effort curieusement nommé : Désir Parabolique. Ce nouvel album est truffé de collaborations acidulées pour toutes les chansons. C'est un véritable plaisir de voir autant d'invités prenant part à l'aventure rétro-interstellaire de OOTS.

Qu'en est-il de ce deuxième album ?! 

Le début est prometteur avec la chanson : Hail Poppy Hans. Un mélange électro-pop/new wave permet de mettre en place une ambiance spatiale (et dansante) si précieuse à OOTS. A New Replikah est un morceau plus EBM, et l'envie de danser est énorme sur cette chanson. On retrouve 'the' voix caractéristique du premier OOTS, avec un refrain accrocheur. Helicopter est un morceau qui était déjà présent lors d'un EP. La chanson porte bien son nom, il invite l'auditeur à voyager et à s'échapper dans les nuages. Le morceau est embelli par les notes de guitare, accompagné de la grande présence de Greta Gratos. Après 3 chansons dansantes et variées dans les genres, la surprise continue avec : Lai de Lionne, pour ses côtés gracieux, célestes, élégants …

Au bout de 4 morceaux, ce Désir Parabolique de OOTS brille par sa diversité, et a tout pour plaire à un large public alternatif.

On retrouve Uchronia X qui est du coup ré-arrangé pour ce nouvel album. Une sonorité différente, mais toujours aussi entrainante. La suite avec la chanson la plus dancefloor du répertoire de OOTS : Electropoots. La piste dansante de la voix lactée menant aux étoiles, 'the' voix caractéristique de OOTS, c'est un tube en puissance pour les soirées ! Plus on se rapproche de la fin de l'album, plus ça devient fou avec : The Gay Science. Un morceau complètement déluré, mais au final excellent. C'est un peu la fête du slip où tout le monde se lâche. C'est ma chanson préférée de Désir Parabolique. D'hier et de Demain est le dernier titre qui conclue l'album.

OOTS confirme les promesses du premier album avec un Désir Parabolique plus mature, plus recherché, plus fou dans ses compositions. Un contenu pop, new wave, dancefloor, spatial, déluré … tous ces mots résument à merveille l'univers de OOTS. Ce nouvel album se savoure pleinement, comme si c'était le dernier jour avant la fin du monde.

Banco Vsevolod !

Un troisième album de OOTS pour la suite s'il vous plaît !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports