ORANGE GOBLIN - Healing Through Fire

Chronique

Pochette de l'album Healing Through Fire  par Orange Goblin
  1. The Ballad of Solomon Eagle
  2. Vagrant Stomp
  3. The Ale House Braves
  4. Cities of Frost
  5. Hot Knives And Open Sores
  6. Hounds Ditch
  7. Mortlake (Dead Water)
  8. They Come Back (Harvest of Skulls)
  9. Beginners Guide to Suicide
  10. The Ballad of Solomon Eagle (Live at the BBC)
  11. They Come Back (Harvest of Skulls) (Live at the BBC)

Site(s) du groupe :

MySpace de Orange Goblin
Par olivier no limit

Publié le 28/05/2014

Télécharger légalement

"Healing Through Fire", le 6eme album d’ORANGE GOBLIN, ressort via CANDLELIGHT RECORDS. Pourquoi? Et bien parce que cette rondelle était, parait-il, difficile à se procurer.

Produit par Mark Daghorn, la réédition comporte deux titres bonus live enregistrés lors de la performance du groupe à la BBC, à Londres, pour le Rock Show Radio One en Août 2007. L'album est disponible sur CD et vinyle de couleur.

Initialement publié en 2007, "Healing Through Fire" est le sixième album du groupe. Les paroles sont inspirées par la grande peste et grand incendie de Londres de 1666. Les musiciens estiment que c’est l'un de leurs meilleurs albums.

Le chanteur Ben Ward dit, "cet album a été très difficile à trouver dans ces derniers temps. Nous sommes contents que les gens puissent encore une fois entendre ce que je considère comme l'un de nos plus beaux albums. Des chansons comme "The Ballad of Solomon Aigle", "They Come Back", "Vagrant Stomp", et beaucoup d'autres sont régulièrement en vedette dans notre set live et sont maintenant disponibles pour être achetés à nouveau. En tant que groupe, nous sommes ravis. "

Ils eurent leur période psyché, puis ensuite passèrent à quelque chose de plus punk. Ce "Healing Through Fire" fut un retour via un stoner (relativement) doom, auréolé de riffs bien hard rock tirés des 70’ comme cette accélération sur « The Ale House Braves » qui ressemble à LED ZEP. Ou bien encore ce « Cities of Frost » aux pulsations sombres, sans oublier « Hot Knives And Open Sores » du même tenant.

Inutile de préciser que BLACK SABBATH n’est jamais loin de leur musique mais ils ont une patte bien eux, dans cette manière d’insinuer des mélodies prenantes portées par des riffs marquants et vintage.

Il faut écouter « Mortlake (Dead Water) », magnifique petite pièce à la guitare acoustique presque classique ou ce « Beginners Guide to Suicide », sorte de rock blues comme on en pondait dans les années 70, tout en démonstration et duel guitare/harmonica.

Et puis cette voix éraillée.

Par contre les titres bonus n’ont rien de transcendants, mais perso, ce fut pour moi l’occasion de redécouvrir cette galette qui vaut son écoute.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports