ORIGIN - Unparalleled Universe

Chronique

Pochette de l'album Unparalleled Universe par ORIGIN
  1. Infinitesimal to the Infinite
  2. Accident and Error
  3. Cascading Failures
  4. Mithridatic
  5. Truthslayer
  6. Invariance Under Transformation
  7. Dajjal
  8. Burden of Prescience
  9. Unequivocal
  10. Revolucion (Brujeria Cover)

Site(s) du groupe :

Site web de ORIGIN
Par olivier no limit

Publié le 22/07/2017

Télécharger légalement

Bienvenu au pays des fous, de ceux qui jouent plus vite que leurs ombres et qui arrivent pourtant à rester précis, de haute technicité comme des horlogers Suisses, le tout boosté avec un impact brutal, organique et orgasmique. Un autre monde tout simplement. Je me souviens d’un concert d’ORIGIN, puisqu’il s’agit d’eux, où j’étais resté scotché face à leur son joué en live, moi qui à l’époque ne jurait que par SUFFOCATION. Une autre école tout simplement. Alors cet album nommé « Unparalleled Universe » se doit d’être écouté plusieurs fois pour l’apprivoiser, comme souvent ce genre de musique. Rapidité de folie, growl et jeux inhumains et derrière ça un tas de nuances qui s’impriment dans votre occiput.

 

Allez rapidement un petit tour d’horizon avec quelques mots accroché à certains titres. « Infinitesimal to the Infinite »qui drive une certaine mélodicité derrière sa brutalité de tous les instants. « Accident and Error » prendre le chaos et l’apprivoiser comme faisant des gammes pour s’exercer. « Cascading Failures » mélodiquement accrocheur et intéressant (attention quand je vous parle de mélodie, ici, il faut s’acclimater à leur monde). « Mithridatic » : c’est groovy, c’est thrashy et plus dans les mid tempos. Pas sûr d’ailleurs que les fans de la première heure apprécieront. Même chose pour « Burden of Prescience ». On a ralenti le tempo, la ligne musicale est assez « simple » mais perso j’aime beaucoup l’ambiance angoissante qui s’en dégage comme une litanie. « Unequivocal » on y ressent presque une coloration folk death mais à leur sauce. Que vous rajouter de plus ?

 

Les fans de la première heure n’apprécieront peut être pas des titres tels que « « Mithridatic » ou « Unequivocal » pour leurs tempos plus lents ou leur intentions « plus simplistes », en tous les cas ces gens qui apprivoisent aussi bien du death, que du grind, que du thrash, que…plein de choses encore et qui le joue de la manière dont ils le font, méritent respect et considération. En plus, ce qui est fou, c’est que cela ne fait pas démonstratif mais vécu. Après j’en suis devenu fan et certains de mes amis me demanderons, comme pour SUFFOCATION, comment je peux apprécier cet univers. Je ne sais pas et je m’en fous. C’est un geyser auditif, un torrent boosté par un cyclone.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports