OTARGOS - Apex Terror

Chronique

Pochette de l'album Apex Terror par Otargos
  1. Apex Terror
  2. Fleshless - Deathless
  3. For Terra
  4. Remnant From A Long - Dead Star
  5. Fallout
  6. Xeno
  7. Drone
  8. Aftermath Hyperion
  9. Versus

Site(s) du groupe :

Site web de Otargos
Par Dzo

Publié le 16/09/2013

Télécharger légalement

Trois ans après No God, No Satan au titre sans équivoque qui m’avait plutôt séduit, Otargos nous livre Apex Terror, cinquième full-length, avec une signature chez Listenable Records, délaissant au passage Season Of Mist. Dernier opus qui s’est vu bousculé par le départ du bassiste XXX, après plus de dix ans de loyaux services au sein du combo français. Dagoth (Regarde Les Hommes Tomber) est donc désormais le seul membre originel du groupe.

Otargos signe avec Apex Terror le début d’une nouvelle ère, à l’image des Corpse Paint qui ont désormais été mis au placard pour les concerts. Place également à un artwork nettement plus lumineux, clair et dépouillé qui me rappelle celui de Crown (chronique ici). Musicalement, cet opus se veut nettement plus direct, violent et agressif, mais sonne vraiment différemment aussi, ce qui fait qu’il est assez difficile de le comparer avec ses prédécesseurs.

Le titre éponyme fait une remarquable entrée en matière pour nous plonger dans l’ambiance générale d’Apex Terror, avec son intro martiale militaire à la batterie. La chanson ne taille pas dans la dentelle et va droit au but avec un Dark Metal (oubliez le terme Black Metal désormais) teinté d’éléments industriels discrets mais efficaces. La production est limpide, claire et précise, ce qui est un réel atout pour cette nouvelle pièce.

Fleshless – Deathless est également un morceau efficace, le combo guitare/batterie étant en symbiose remarquable. Au risque de me faire jeter des pierres, mais certains riffs me font clairement penser à Gojira dans ce titre. Aucun doute, Ten Eyed Nemesis est désormais un lointain souvenir. De toute manière, le combo s’est petit à petit détaché de cette étiquette Black Metal qui leur collait à la peau pour se diriger vers des voies nettement plus personnelles.

Même si le groupe s’est progressivement éloigné des contrées BM, on retrouve tout de même cette formule dans ‘For Terra’, le troisième titre.

Il y a d’autres morceaux comme ‘Drone’ où je ressens un petite touche « Black / Death made in Poland » à la Behemoth ou les derniers Hate, avec ce son de batterie bien mis en avant avec un jeu frôlant la perfection. D’ailleurs, Thyr s’est visiblement bien démené pour en arriver à un tel résultat, chapeau.

L’album se conclut sur ‘Versus’, un morceau assez expéditif mais qui ne passe pas par quatre chemins et vient taper directement dans les entrailles de son auditeur avec une rythmique groovy et efficace.

Si je devais le comparer à No God, No Satan, je le trouve tout de même un poil plus impersonnel, privilégiant une musique plus agressive au détriment de l’ambiance qu’il dégage. Du coup, sans rentrer dans la mentalité « c’était mieux avant », je m’avoue moins séduit par cet album que ses prédécesseurs. Certains s’y retrouveront, d’autres comme moi resteront un peu plus sur la retenue, même si ce nouvel arrivant sonne relativement bien.

Hormis ça, Apex Terror est un compromis plutôt réussi qui signe une fois encore une évolution intéressante d’Otargos. Le groupe prend un virage résolument plus moderne, même si cette direction était déjà palpable sur son prédécesseur avec son ambiance post-apocalyptique. Ce cinquième album rebutera sans doute les puristes de l’underground, mais intéressera un public plus Mainstream au vu des influences qu’on ressent en écoutant cette galette.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports