OVER THE REASON - Qualms Of Reality

Chronique

Pochette de l'album Qualms Of Reality par Over The Reason
  1. Intro
  2. We Are
  3. The Danger
  4. This Pain Gnaws Me
  5. The Truth
  6. This Is Goodbye
  7. You're Just Messed Up
  8. Life Is A Fight
  9. It Ain't A Game
Par Baptiste

Publié le 25/11/2014

Télécharger légalement

La France n’a plus à rougir de sa scène metal. Longtemps moquée pour son manque d’ambition et le faible nombre de ses formations, l’émergence dans les années 2000 de têtes de file de qualité a largement contribué au développement d’une scène qui ne demandait que ça. 

Mais si notre beau pays commence à être assez reconnus pour ses formations de death, black ou thrash, il est indéniable que la France est tout sauf une place forte du metalcore en Europe. Malgré la vague qui a déferlé sur le monde ces dernières années, l’hexagone ne compte que peu de grands noms dans le style en dehors de The Arrs ou Betraying The Martyr.

Mais que les amoureux de cette scène se rassurent, nous rattrapons doucement notre retard et des formations de qualité viennent remplir le vide. Over The Reason en fait partie et compte d’ailleurs bien se faire un nom !
Bien que jeune, le groupe sonne très pro et n’a que peu de choses à envier à de nombreuses formations plus aguerries. Cette impression est renforcée par une production plus que correcte qui laisse entendre chaque instrument distinctement. Pas exempte de défauts mais tout à fait appréciable.

Tout au long des 8 titres (plus une intro) qui composent cet album, la décharge de violence nous prend à la gorge, ne laissant que de brefs répis via des passages mélodiques racés ne tombant jamais dans la surenchère. Over The Reason ne fait pas dans le miel à outrance mais tente intelligemment de donner un sens et une place à ses mélodies. De fait, celles-ci ne semblent pas être un simple passage obligé mais le fruit d’une vraie réflexion sur leur intégration dans la globalité des titre. Un effort louable tant la production metalcore nous asphyxie de mélodies dégueulasses souvent soulignées à grand renfort de claviers dégoulinants, heureusement absents ici. Des morceaux comme l’opener monstrueux « We Are », le varié « This Pain Gnaws Me »  ou le massif « Life Is a Fight » sont autant de preuves que lorsqu’ils sont employés avec intelligence, le chant clair et la mélodie peuvent faire basculer des morceaux dans une autre dimension.

Pas de craintes à avoir à ce niveau, le chant clair n’est que très rare au final, l’immense majorité des vocaux étant méchamment agressive et saturée.Il est à noter malgré cela la dimension étonnement positive ressortant des morceaux.

Reste le défaut du manque de personnalité. Le metalcore est désormais un genre avec suffisamment de bouteille pour que de jeunes formations ne se vautrent plus dans tous les pièges du genre comme les mélodies écœurantes, les breakdowns sans âme ou le manque de variété. A ce titre, Over the Reason fait un sans faute, aucun des trois ne se retrouvant dans sa musique.
Mais plus un style vieillit plus il devient difficile d’y être original. Et le groupe ne fait pas exception. Pas de méprise, tout est bien fait, souvent même très bien.  Mais l’ombre des illustres ainés plane sur leur musique.
Les membres citent avec lucidité Parkway Drive parmi leurs sources d’inspiration. Et en effet, l’influence des australiens est palpable. Attention, Over The Reason en est tout sauf un clone, son approche mélodique étant radicalement différente. Mais la filiation est réelle. Le lien avec des formations comme Trivium ou All That Remains, également cités, est nettement moins évidente.

Maigre reproche que celui-ci finalement. Après tout, cela fait des années que les groupes de heavy n’apportent plus grand chose à leur style, cela ne les empêche pas de sortir de bons albums… et de voir de talentueuses formations reprendre le flambeau.Bien que nettement plus récent, le metalcore a droit aux mêmes égards. D’autant qu’il ne s’agit ici que d’un premier album, le son du groupe ne demandant qu’à s’affiner avec le temps. 

Les frenchies ne réinventent certes pas le style, et n’en ont d’ailleurs pas la prétention, mais sortent bel et bien un très solide album dans un style un peu trop rare en France. Les amateurs de metalcore allergiques à Escape The Fate ou autres Attack Attack ! peuvent se jeter les yeux fermés sur cet album qui renvoi toutes ces aberrations autotunés à leur bouteille de biactol. 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports