PENSÉES NOCTURNES - Nom d'une Pipe

Chronique

Pochette de l'album Nom d'une Pipe par Pensées Nocturnes
  1. Il a Mangé le Soleil
  2. Le Marionnettiste
  3. Les Hommes à la Moustache
  4. Le Berger
  5. La Chimère
  6. L'Androgyne
  7. La Sirène
  8. Le Choeur des Valseurs
  9. Bonne Bière et Bonne Chère

Site(s) du groupe :

MySpace de Pensées Nocturnes
Par olivier no limit

Publié le 03/04/2013

Télécharger légalement

« Nom d’une pipe » par le groupe de Black Avant-gardiste Pensées Nocturnes. Ce nouvel album, toujours sous la houlette de Les Acteurs De l’Ombre Productions, risque de surprendre même les Black metalleux les plus aguerris. Pour être « en dehors des listes » il l’est et pas qu’un peu. Il donne dans la gamme du Black Musette !

Derrière Pensées Nocturnes se cache en fait un seul musicien : Vaerohn qui joue de tous les instruments et fait les voix. Il est également bassiste dans le groupe Way To End. Dans ses précédentes productions il a flirté avec le dépressif, la musique classique (voir chroniques).

Pour ce nouveau délire, il va encore plus loin.

D’un côté on y trouve du bal musette, des airs de fanfare qui font penser soit à de la musique de cirque (Les Hommes à la Moustache) soit à de la musique italienne traditionnelle. On y trouve aussi de l’accordéon ! (Le Marionnettiste), de la trompette bouchée (L'Androgyne) et puis toujours de la musique classique (La Chimère). Sur ce dernier titre on peut y entendre Coluche ; mais il y a d’autres surprises sonores de cet acabit au long de ce cd.

De l’autre coté, mélangé à ce qui vient de suivre, il y a des accords black désincarnés, des ambiances délétères, de la dissonance, des growls maladifs et neurasthéniques, parfois plus en forme de râle que proche d’un chant, avec en sus une voix aux faux airs d’opérette.

Autant vous dire que cette fois encore le bonhomme innove, comme un touche à tout musical qui a de l’entregent vis-à-vis des instruments quel qu’ils soient.

Alors rentrer là-dedans est plus qu’écouter du Black, c’est ne vraiment pas perméable à tout le monde, faut juste se laisser aller, oublier les codes habituels, ce qui n'est pas une mince affaire à premiere vue, et essayer de comprendre la sensibilité particulière du musicien.

Prendre des styles trés loin du metal et les incorporer au monde si particulier de la musique Black :une fois de plus se ne sera paut être pas un succés commercial, mais en tout les acs rien n'arrête ce français .

Le metal n’a pas de frontières. C’est sûr !!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports