PLAGUE THE SKIES - Last Breaths And Farewells

Chronique

Pochette de l'album Last Breaths And Farewells par Plague The Skies
  1. Tacklist:
  2. Intro
  3. Last Breaths And Farewells
  4. No Matter The Blood In The Ocean
  5. Among All These Creations
  6. Sunday Night Suck

Site(s) du groupe :

MySpace de Plague The Skies
Style : voir chronique
Par Niklas

Publié le 05/07/2008

 

::Deathcore::

Plague The Skies, c’est cinq larrons du Nord-Pas-de-Calais venus faire partager leur Deathcore par le biais de leur premier EP : « Last breaths and farewells». C’est ce dernier qui fait l’objet de cette chronique, voyons ce que nous réserve la galette.
Le groupe est relativement « jeune », c’est un premier EP, les aprioris sur la qualité des compositions et du son s’en voient décuplés. Aprioris bien vite oubliés, lorsqu’après le larsen (typiquement hardcore) de l’intro de l’intro (ça ne s’invente pas) s’enchaine un riff de batterie simpliste accompagné d’une basse lourde et les guitares dévastatrices qui entrent en jeu ! C’est lourd, très lourd, et puissant… La rythmique se saccade et hausse le ton, le titre suivant déboule sans crier gare ! Petit riff teinté d’un Death fort sympathique et énergique, un blast sur un hurlement de goret, et c’est maintenant que le festival commence vraiment ! Le combo joue sur les changements de rythmes, entre syncope et rapidité, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est très bien fait !
Là où le groupe fait fort c’est qu’il nous propose une musique entièrement hybride entre Death et Hardcore. En effet, ce n’est pas vraiment une succession de passages alternativement Death puis Hardcore, et vice versa, mais une sorte de superposition des genres. Un riff d’un style va côtoyer un riff d’un autre au sein d’un même plan. Plus généralement les guitares sont massives et compactes, la basse bénéficie d’un son assez lourd qui met bien en valeur les attaques, la batterie puisera l’inspiration dans l’originalité d’un jeu où les breaks feront preuves d’efficacité, ou mosh-parts et blasts s’entrechoquent !
Une autre bonne surprise nous viendra du chant, qui nous offre panel très varié dans différents registres, qui s’avèrent tous bien maîtrisés. Ainsi, il puisera sa puissance dans les ténèbres au service de sonorités très graves et gutturales estampillées Death voire Grind ; mais aussi montrera toute son agressivité dans des aigus proches du Black. Ajoutez à cela des passages « parlés » typiquement Hardcore, qu’un Agnostic Front ne renierait pas ; ou bien des chœurs collectifs à la Biohazard qui foutent la pêche !
On pourra avoir une impression de déjà entendu sur certains riffs, mais au final on sent une réelle honnêteté, un travail et une simplicité enthousiasmante et fraiche ! Tant et si bien qu’à la fin du cinquième et dernier morceau on redemanderait bien !
Au total, Plagues The Skies, nous livre une bonne première production proposant un vrai Deathcore hybride qui fait preuve d’un éclectisme bien venu. A la fois original, simple, efficace et direct, « Lasts Breaths And Farewells » est un disque qui ravira les amateurs du genre et qui a les armes pour conquérir les plus réticents !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports