PRELLUDE - a estrada do rock et maquina do tempo

Chronique

Pochette de l'album a estrada do rock et maquina do tempo par Prellude
  1. cd 1 :a estrada do rock
  2. A Estrada do Rock
  3. No Palco
  4. Anjos Da Noite
  5. Razões Para Vida
  6. Luta Sem Fim
  7. Interlúdio
  8. Guerreiros à Espera
  9. Certas Frases
  10. Prellude
  11. My Dream
  12. Little Girl
  13. cd 2: maquina do tempo
  14. Viúva Negra
  15. Máquina do Tempo
  16. Metal da Pátria
  17. Sanguessuga do Rock
  18. Fúria Calada
  19. Futuro Cego
  20. Estrada do Rock
  21. Lesão Cerebral
  22. Batalha Underground
  23. Sentença Motriz

Site(s) du groupe :

MySpace de Prellude
Par olivier no limit

Publié le 13/07/2010

 

(Style : old heavy metal) Une double chronique qui ne s’adresse qu’aux hyper mordus du heavy metal old school, de ceux qui veulent découvrir ce qui se fait de part le vaste monde.

Envoyé par inferno records, Prellude m’a été adressé dans les conditions suivantes, je cite : « WANG du label AREA DEATH en Chine, m'a demandé d'envoyer quelques promos aux webzines sérieux en France que je connais... donc voilà... Nous n'avons pas grand chose à voir directement avec ces deux productions, si ce n'est qu'elles sont distribuées via notre site... »

Alors qu’en est-il de ce groupe brésilien qui chante en portugais ?

CD 1 :A estrada do rock :

Un bon mixage, un heavy metal qui se situe dans le début des 80’, sorte de Maiden à ses tout débuts, en plus simple et direct, voir guerrier et toujours mélodique. Pas mal de bonnes compositions bien traditionnelles. Tout roule si ce n’est le chant, plus de gorge que de trippes, et qui parfois est à la limite du faux. Pour certains, à la longue cela peut devenir ennuyeux.

CD 2 :Maquina do tempo

Alors là, le chant c’est affiné, vraiment beaucoup mieux posé. Par contre le mix est plus faible, et parfois la guitare solo fait de légers canards (4). Mais bon, toujours cette véracité, cette envie, ces petites mélodies bien sympathiques qui envoient du old heavy metal aux relents épiques.

Alors en résumé, on peut attendre un troisième disque plus abouti où les imperfections seront gommées.

En tout les cas, voici deux cd qui peuvent plaire aux accrocs de pièces rares. Car le metal est partout. Et chez nous, les metalleux, on n’a pas attendu la mondialisation pour couvrir la planète de notre chère musique !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports