PSYCHEDELIC WITCHCRAFT - Sound Of The Wind

Chronique

Pochette de l'album  Sound Of The Wind par PSYCHEDELIC WITCHCRAFT
  1. Maat
  2. Lord of the War
  3. Wild We Go
  4. Sound of the Wind
  5. Turn Me On
  6. Rising on the Edge
  7. The Warrens
  8. Sin of Mine
  9. Let Me Be Myself
  10. Horizons

Site(s) du groupe :

Site web de PSYCHEDELIC WITCHCRAFT
Par olivier no limit

Publié le 13/10/2017

 

PSYCHEDELIC WITCHCRAFT. Né dans la belle ville qu’est Florence, sous l’impulsion de sa principale créatrice et compositrice Virginia Monti, ce groupe s’avère très prolifique, car il aligne EP et albums depuis 2015 et cela à un train d’enfer. Son dernier méfait « Magick Rites and Spells", sorti en janvier de cette année , regroupe d’ailleurs les pistes du groupe non incluses de leur premier opus « black magic man ». Estampillé Stoner /doom, on peut énoncer d’autres étiquettes musicales car voilà qu’arrive en cette fin d’année leur nouveau-né….« Sound of the Wind " .

 

Effectivement à son écoute, on peut citer quelques influences majeures et pas des moindres. Déjà, c’est certain, avec eux on remonte aux origines via la fin des 60’ début des 70’. Du coup on a le droit à des titres comme « Turn Me On », voire « Let Me Be Myself » qui semblent trempés dans un blues rock comme on en pondait à l’époque. Mais en eux il y a aussi une sacrée coloration classic rock via des groupes comme JEFFERSON AIRPLANE et cela pour deux raisons. D’abord il y a le chant féminin de Virginia, dans la lignée de la regrettée Grace Slick. Ensuite, JEFFERSON AIRPLANE, groupe mythique, fut une des premières formations à introduire le rock psychédélique ; la musique de PSYCHEDELIC WITCHCRAFT, flirte avec ce genre, mais ce de façon esquissée comme à l’époque. À cela se rajoute également l’aura sombre d’un autre groupe qui donna naissance au metal ; il s’agit c’est bien sûr, une fois de plus, de BLACK SABBATH. Écoutez la fin de « Lord of the War » ou des titres comme « Wild We Go », “Rising on the Edge”, “Sin of Mine” pour vous en persuader.

 

Le résultat final donne en pâture à nos oreilles un monde à la fois obscur , tout en demi teintes pouvant faire vibrer des compositions soft et « gentiment » psyché comme « Sound of the Wind » ou bien s’enfoncer dans des territoires plus sombres, à la limite de la lumière , où le riff est répétitif, ensorcelant ,sans être d’une puissance écrasante, mais plutôt vous enveloppant dans une toile d’araignée musicale insidieuse, au couleurs d’un classic rock d’antan. Rajoutez un nouveau batteur à la frappe juste comme il le faut, un son assez moderne mais qui restitue bien l’ambiance de ses années d’or et une front women qui vit ce qu’elle chante et en sus de bonne parties « guitaristiques «. Et là vous vous retrouvez dans un monde qui, si vous aimez le genre et l’époque, vous happe littéralement avec des morceaux bien écrits certains plus fort que d’autres selon le genre que vous affectionnez. listenable

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports