PSYKUP - "Ctrl + Alt + Fuck"

Chronique

Pochette de l'album "Ctrl + Alt + Fuck" par PSYKUP
  1. Violent Brazilian Massage
  2. We Will Win This War
  3. SSanta ClauSS (Write Me A Letter)
  4. Shampoo The Planet
  5. Fuck Me 'Til The End Of Times
  6. Cooler Than God
  7. The Intelligence
  8. Crisis Of Today
  9. The Long Ride Home (Sunrise)
  10. The Long Ride Home (Sundown)

Site(s) du groupe :

Site web de PSYKUP
Par olivier no limit

Publié le 22/03/2017

Télécharger légalement

En 10 années de fonction au sein de METAL FRANCE, j’en ai fait des chroniques (des bonnes et des mauvaises), à tel point que j’en oublie les noms des groupes. Mais quand j’ai vu un cd de PSYKUP dans l’enveloppe envoyée par DOOWEET j’ai ressenti une réelle émotion. Déjà parce que j’avais écrit une chro sur « We Love You All » leur dernier album qui date de 2008 ! Le temps passe vite ! Mais surtout parce que ce groupe m’avait profondément marqué. J’avais comparé leur musique à un medley, une sorte de musique patchwork, un kaléidoscope sonique en quelque sorte, car mettant bout à bout un tas d’airs portés par un mélange des genres. Depuis j’ai écouté des autres groupes qui aimaient composer de cette façon. J’en ai aimé quelques-uns mais dans mes tripes aucun n’a égalé les Toulousains ! Et les revoilà !

 

 Alors qu’en est-il de ce « ctrl + Alt + fuck « ? Et bien de l’eau a passé sous les monts, euh les ponts et ils semblent avoir gagné en maturité, pris de l’expérience en jouant dans d’autres groupes comme MANIMAL . Du coup Je trouve leurs titres plus cohérents, plus mélodieux aussi, plus puissants, moins mécaniques peut-être. Maintenant, Ils osent parfois revenir sur un passage comme une sorte de refrain soutenus par une mélodie qui perdure (Violent Brazilian massage). Ils donnent une couleur de notes à certains titres comme ce génial « Cooler than god », morceaux porté par des guitares metal sur fond de swing jazz grand ensemble avec ses cuivres. En écoutant leurs morceaux on pense parfois à un mélange qui inclurait MR BUNGLES mais aussi des sonorités plus actuelles à la SHAKA PONK en supposant que ce dernier soit devenu schizophrène.

 

Car oui, cette espèce de STAPPIN YOUG LAD mélange toujours les genres, en se faisant alterner passages doux et violents, le tout dans un mix d’une grande richesse où tout y passe : punk, hardcore, death, thrash, funky, pop, rock, acoustique, même guitare espagnol. Les vocaux ne sont pas en reste, ils s’entrelacent en une orgie du gosier : Voix aigus, grave, claires, pas claires, growl et folie agressive. Une quantité conséquente de musiques diverses, de nuances auditives viennent chatouiller ou agresser vos oreilles dans une sorte de maelstrom musical. C’est un peu comme si CONVERGE faisait le bœuf avec un musicien de samba tout en invitant SEPULTURA, le tout en une minute, parce qu’après d’autres influences se bousculent au portillon. J’exagère ? Même pas. C’est bien pour cela que je ne vous décrirai pas un titre, j’en aurai pour trois plombes ! Certains se noieront dans leur musique , c’est sûr ,surtout s’ils aiment les constructions classiques, mais je peux vous dire que quand ils passent d’un passage doux et chanté à quelque chose de furieux et de brutal on a le frisson. Génial ! Un ovni.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports