PSYKUP - we love you All

Chronique

Pochette de l'album we love you All par Psykup
  1. CD1
  2. Color Me Blood Red
  3. Birdy
  4. The Choice of Modern Men
  5. En vivre libre ou mourir Part 1
  6. En vivre libre ou mourir Part 2
  7. Rétroaction
  8. CD2
  9. La vie dont vous êtes le héros - prologue
  10. La vie dont vous êtes le héros - le choix
  11. My Toy, My Satan
  12. La vie dont vous êtes le héros - pile
  13. Here Come the Waves
  14. La vie dont vous êtes le héros - face

Site(s) du groupe :

MySpace de Psykup
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 30/05/2008

 

(Metal ?) Avec « we love you all » Psykup s’affirme une fois de plus comme faisant partie des groupes de metal français qui sont totalement hors normes. Pourquoi ?

Leur façon de développer leur musique est simple : de longs morceaux qui se construisent sous forme de medley. Ici pas de refrain/ couplet, mais des plans musicaux qui se succèdent les uns aux autres comme pour un patchwork musical ou un story-board couplant plusieurs petites scènes. Ensuite on alterne passages metal particulièrement enragés avec des instants plus groove, plus dépouillés, plus calmes. On y trouve en vrac et mélangées les unes aux autres des influences, qui d’après leur biographie, vont se puiser dans des groupes comme soundgarden, pearl jam, biohazard, pantera, vision of discorder, stapping young lady. Personnellement j’y rajouterai aussi Norma jean et soad. Funk, jazz, dissonances, math metal, hurlements, voix sensuelles, metal barré et violent se croisent et s’accouplent bestialement ou avec douceur, accentuant cette impression de douche écossaise froide et sombre, tiède et sensuelle ou brulante et crépitante. Une sorte de flux et reflux incessant qui mélange tellement les influences précitées plus haut qu’il est souvent difficile, à un instant donné, de dire avec précision de quel style il s’agit.

Seul « vraie cohérence » le titre « en vive libre ou mourir » qui invite les rappeurs décalés de Khod breaker pour une longue digression autour du statut d’artiste en France. Un des deux morceaux écrit avec la langue de Molière qui montre que ces gens là savent jouer également avec les mots. Un appel à la liberté ! Autre idée originale, sur le deuxième cd, comme un livre jeu on vous donne le choix : après le troisième titre, vous lancez la pièce du destin : pile vous allez à la piste 4, face à la piste 6.

Artistiquement c’est audacieux. Le tout se tient et certains s’immergeront dans leur monde avec un pas mal de plaisir, car leur univers est attachant et bien envoyé. Mais d’autres risquent de trouver à la longue le tout un peu ennuyeux car il n’y a pas ce truc qui revient, qui accroche comme dans un morceau traditionnel. En tout les cas on se demande comment ces musiciens arrivent à ne rien oublier sur scène, vu l’enfilade impressionnante des plans joués, mais en live cela doit être plutôt prenant et prendre toute sa dimension. Il parait qu’il y a un dvd en plus des deux cd, mais je ne peux pas vous en parler, car on ne me l'a pas envoyé.

Un groupe à retenir pour sa démarche pas banale.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports