PUNISH YOURSELF - Holiday in guadalajara

Chronique

Pochette de l'album Holiday in guadalajara par PUNISH YOURSELF
  1. bienvenido al estado libre y reunido de mexxxas
  2. all you zombies
  3. nation to nation
  4. william seward's got a gun 1951
  5. spiders 375 necromancers
  6. companeros de la santa muerte
  7. she buys me drugs
  8. abajo/badaja
  9. la reina de agugas, santisima muerte en su trje de carney sangre
  10. gunslinger
  11. becomes the next sun
  12. behold the jaguar christ
  13. nagual blues

Site(s) du groupe :

Site web de PUNISH YOURSELF
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 16/09/2013

 

Je viens de mettre mon nez dans le prochain PUNISH YOURSELF nommé « HOLIDAY IN GUADALAJARA », qui sort le 7 octobre.

 Faut vous dire que si j’ai choisi de chroniquer cet album, c’est parce que j’ai vu leur chanteur, Vx, sur la tournée du BAL DES ENRAGES, que je suis plus un fan de LOFOFORA que d’indus et que je ne connaissais pas grand-chose de ce combo. Alors mes impressions les voici.

On m’a dit qu’ils enfilaient des tenues exubérantes, avec des maquillages fluorescents recouvrant entièrement leurs peaux, qu’Ils affichent un goût prononcé pour le macabre et le sexe. Leurs sets sont vraiment, parait-il, des shows à voir.

OK, Ok, Ok. Et la musique là-dedans ?

Et bien à l’écoute de « All you zombies » j’ai cru y déceler une patte à la Iggy Pop ; un bon point cela. Et oui ils vous balancent de l’électro à fond la caisse version rock/metal indus, avec feeling rock n’ roll !

Tout au long de leurs compositions, on pense à des gens comme « Ministry », « White Zombie » et un groupe phare de ce mouvement qui est KMFDM, un précurseur !

Quant à la musique elle est bonne, hypnotique, rentre dedans.

 Que ce soit le plombé, envoutant « abajo/bajada » sorte d’électro /rock/metal/ western avec son harmonica désincarné. Un instrumental de taille.

Que ce soit « spiders 375 necromancers » au refrain mille fois entendu mais qui vous accroche les tripes sans coup férir.

 Que ce soit le speed et entrainant « companeros de la santa muerte » avec sa diction hachée (comme quand votre cd saute), avec l’empreinte géniale de KMFDM  vraiment présente.

Je me suis laissé entrainer sans probléme dans leur monde déjanté.

Simple (quoique..) et efficace s’avère leur musique. Iconoclaste et mur du son indus au programme.

Quand j’écoute ce disque inspiré par le Dia de los muertos (la fête des morts mexicaine), je me dis que Vx a toute sa place au sein du BAL DES ENRAGES.

Ici c’est peut-être l’électro qui prime mais l’esprit y est rock voir punk dans le sens : ici et maintenant ! De toute façon on se fout des donneurs de leçons.

Ils revisitent le dancefloor pour en faire une arme de provocation à coup de beats (en français dans le texte) que l’on se prend en pleine tête.

Pas besoin de grands discours, ces Toulousains savent de quoi ils parlent !

 
 Ce cd m'a été envoyé par Julien OLIBA | MATHPROMO

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports