RAMMSTEIN - In Amerika

Chronique

Pochette de l'album In Amerika par Rammstein
  1. Rammlied
  2. B********
  3. Waidmanns Heil
  4. Keine Lust
  5. Weißes Fleisch
  6. Feuer Frei!
  7. Wiener Blut
  8. Frühling In Paris
  9. Ich Tu Dir Weh
  10. Du riechst So Gut
  11. Benzin
  12. Links 2-3-4
  13. Du Hast
  14. Pussy
  15. Sonne
  16. Haifisch
  17. Ich Will
  18. Engel

Site(s) du groupe :

Site web de Rammstein
Par Dzo

Publié le 06/11/2015

 

Rammstein, bien plus qu’un simple nom, un mythe. En un peu plus de vingt ans de carrière, l’audace du groupe teuton a payé au point de devenir un nom incontournable dans la scène Metal actuelle, tant pour sa musique qui ne ressemble à aucune autre que pour ses concerts dantesques.

Et la sortie d’un nouveau double dvd (ou bluray, au choix) de nos six confrères allemands préférés peut aisément être considérée comme un évènement de taille, le dernier en date étant Völkerball qui date de 2006.

Le premier dvd est un documentaire très instructif sur l’histoire et les débuts du groupe jusqu’à son ascension fulgurante. On y parle également de son succès hors de terres européennes, sa conquête des États-Unis en 2001 et de leur retour très attendu en 2010.

Diverses personnalités y apportent leur témoignages, allant de Scott Ian (Anthrax) à Marilyn Manson en passant par Iggy Pop ou encore l’acteur Kiefer Sutherland.

Sans spoiler le contenu, on y apprend des anecdotes intéressantes sur les six hommes, notamment les contraintes que le groupe a subit pour son comportement sur scène ou à cause de ses effets pyrotechniques qui requiert des autorisations et une paperasse dépassant l’entendement, ou encore les passages par la case prison de Till et Flake. On y découvre également la fureur des fans sud-américains qui provoque des émeutes lors de la venue du groupe à Sao Paulo. La force de ce documentaire instructif est qu’il se regarde très bien et cela même si on n’est pas forcément fan du groupe (ce qui n’est pas mon cas, au contraire).

Le deuxième dvd est axé sur le concert qui a eu lieu à New York en 2010 à la mythique salle du Madison Square Garden, concert donné à l'occasion du LIFAD Tour. Ce soir-là, Rammstein jouait à guichet fermé, les 18.000 places s’étant vendues en quelques minutes seulement.

Visuellement, que l’on soit adepte ou non de leur musique, tout le monde connait la réputation du groupe sur scène qui ne s’impose aucune limite. Et ce concert ne fait pas exception à la règle, tous les ingrédients y sont réunis: du feu et des mises en scène à tout va, un décor bluffant qui évoluera tout au long du show, un son incisif et percutant face à un public en manque qui n’avait pas eu la chance de voir Rammstein fouler les terres américaine depuis neuf ans (pour la tournée représentant Mutter à l'époque).

Le groupe ne faisant évidemment pas les choses à moitié, la Setlist est elle aussi très riche et apportera grande satisfaction aux fans, car bien représentative de la carrière du groupe. Que ce soit ‘Weisses Fleish’ qui,comme un bon vin, se bonifie avec le temps (accompagné du petit solo de batterie de Christoph "Doom" Schneider qui fait toujours son petit effet), l’excellente ‘Ich Tu Dir Weh’ de leur dernier album en date où Flake se fera maltraité par Till en bonne et due forme pour finir griller dans une vieille baignoire (‘Bück Dich’ ne faisant plus parti du panel de morceaux joués en live) en passant par ‘Feuer Frei’ qui est agrémenté de lance-flammes.

Citons bien évidemment aussi ‘Du Hast’, véritable hit qui sera repris en cœur par un public conquis qui se fera arroser de mousse par un canon suggestif lors du controversé ‘Pussy’ qui est lui aussi une véritable bombe en live. Et puis il y a les indémodables, les intemporels comme ‘Du Riechst So Gut’, ‘Sonne’, ‘Ich Will’, ‘Links 2 3 4’, 'Haifish' et l’énorme ‘Engel‘ qui se terminera en apothéose sur scène; Rammstein n’a rien perdu de son charisme et délivre toujours autant de puissance et de magie.

Durant près d’une heure trente, on en prend plein les yeux et plein les oreilles, le quotidien fade est mis de côté un temps pour se laisser emporter par ces notes suaves berlinoises. J’ai juste été étonné que la chanson ‘Amerika’ ne figure pas sur la Setlist pour l’occasion.

Le seul petit bémol visuellement parlant est que parfois, certains plans de caméras sont un peu frustrants. Ces derniers sont parfois axés sur le public ou sur des gros plans des membres du groupe tandis qu’il se passe un gros truc sur scène en parallèle, c’est un peu dommage, mais ça n’altère pas pour autant le visionnage du dvd.

En conclusion, In Amerika est une édition particulièrement réussie qui tient toutes ces promesses; encore un objet à posséder absolument pour les fans de Rammstein afin d’étoffer sa collection. Le groupe est d'ailleurs headliner pour l'édition du Hellfest 2016, cela promet sans doute quelque chose d'énorme...

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports