RECUEIL MORBIDE - Only Hate Left

Chronique

Pochette de l'album Only Hate Left par Recueil morbide
  1. Alone
  2. Crazy War
  3. Slavery
  4. (The Devil Came To) Annihilate me
  5. From Time Immemmorial
  6. Bipolaris
  7. Viscious Circle
  8. Skinned Alive
  9. Unsalubrious Walls
  10. Adrenalin

Site(s) du groupe :

MySpace de Recueil morbide
Par darkgrinder

Publié le 29/11/2011

 

Le groupe nous vide grâce à son incroyable énergie, une puissance toute (brutale) death. Les enchaînements d’accords puissants et d’arpèges vicieux sont souvents véloces mais plus encore, ils s’avèrent particulièrement variés. Ainsi on passe de rythmes saccadés à de pures retombées black death sans jamais quitter un bain de sang alimenté par une rare verve.

Le groupe nous vide grâce à son incroyable énergie, une puissance toute (brutale) death. Les enchaînements d’accords puissants et d’arpèges vicieux sont souvent véloces mais plus encore, ils s’avèrent particulièrement variés. Ainsi on passe de rythmes saccadés à de pures retombées black death sans jamais quitter un bain de sang alimenté par une rare verve.

Le répi, n’existe pas, il n’y a pas de repos pour les morts ! « Only Hate Left » dégueule un flot d’adrénaline par un jeu très pulsatile (ne confondons surtout pas avec alternatif) ; A grand renfort de double pédale, de riffs tout en puissance et de vocaux gutturaux, vraiment très . . . gutturaux. Enfin il ne faudra pas chercher l’originalité dans ce nouvel album, mais plutôt une efficacité toujours si jouissive quand elle est maîtrisée (et on aura beau dire, ça n’a rien d’aisé). Recueil Morbide a le sens de la force, la puissance, la capacité de changement de rythme et l’explosivité, sans pour autant que cela soit dénué de subtilité. Car oui, Recueil Morbide arbore les distinctions du death qui font que le style le plus violent est capable d’étonner par son raffinement. Je pense notamment ici à un batteur qui prend un grand plaisir en imiscant quelques fioritures pas dégueulasses du tout. Il y a aussi quelques morceaux, comme « Skinned Alive », qui ne tracent pas à toute blinde, mais même en ceux-ci l’effet de compression persiste.

Recueil Morbide poursuit tout droit dans la lignée de ces précédents album mais va plus loin, plus fort !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports