RED LAMB - Red Lamb

Chronique

Pochette de l'album Red Lamb par Red Lamb
  1. The Cage
  2. Runaway Train
  3. Standby Passenger
  4. One Shell (In The Chamber)
  5. Puzzle Box
  6. Watchman
  7. Keep Pushing Me
  8. Get Up
  9. Don't Threaten To Love Me
  10. Angels of War
  11. Warpaint
  12. Temptation

Site(s) du groupe :

MySpace de Red Lamb Site web de Red Lamb
Par Mindkiller

Publié le 27/01/2013

Télécharger légalement

Formé en 2010, Red Lamb a attendu 2 ans pour nous livré leur première galette. Comme souvent avec les premiers albums de jeunes groupes, on est tenté de penser à pas mal de figures illustres du genre. Et le premier groupe qui aurait tendance à venir à l'esprit à l'écoute de ce Red Lamb est bel et bien Megadeth. Même si le son est un peu plus lourd et que l'album ne décèle pas autant de riffing que ceux de la bande à Mustaine, la façon de procéder nous rappelle clairement la période Countdown to Extinction / Youthanasia du groupe, voire même Cryptic Writings par certains aspects. Cependant, ils ne les plagient pas du tout ils ont juste une orientation qui s'y rapproche. Mais cela est on ne peut plus normal puisque Dan Spitz, la personne derrière le projet est un papy du genre puisqu'ancien d'Anthrax mais aussi de et qui a d'autant plus fait les premières années de ces deux groupes. Normal donc que la touche heavy thrashisante soit très présente dans ses compositions et que l'on retrouve un son se rapprochant de groupe comme Megadeth.

Le contenu de l'album est cependant loin d'être décevant. Les compositions défilent et offrent une écoute agréable. Même s'il est évident que cet album n'est pas un album qui marquera les mémoires, il n'en offre pas moins une écoute bien agréable ou les titres défilent sans ennui aucun. Certains titres iront même jusqu'à pousser dans le heavy rock (tout en gardant cette inspiration très thrashisante) et n'étant pas pour déplaire. Alors certes, il peut par moment manquer de mélodies comme sur Temptation par exemple. Mais ce genre de loupé reste cependant anecdotique. Le reste de l'album étant très bien exécuté et l'on sent que Spitz n'est pas un nouveau venu même si les constructions de certains titres sont assez "simples" (ce qui n'en ôte aucunement la qualité).

Quand à la production, elle est juste parfaite. Tout est soigneusement équilibré ce qui fait qu'en aucun cas un instrument prendra le pas sur l'autre. Je mentionnais par ailleurs un peu plus haut la forte ressemblance à du Megadeth. Ceci n'est en fait pas vraiment un hasard puisque Dave Mustaine est le co-producteur de l'album et le co-auteur des paroles. Pas étonnant donc que sa patte soit ici présente. Cependant elle l'est peut être un peu trop puisque d'entrée de jeu on aura l'impression d'entendre un ersatz du groupe du rouquin. Notamment sur le titre Runaway Train ou on pourrait même avoir l'impression que Mustaine tient le micro alors que ce n'est aucunement le cas.

Il reste donc à savoir ce qu'il adviendra de ce groupe par la suite. En espérant que Spitz sorte de l'ombre de Mustaine, d'Overkill et d'Anthrax pour proposer quelque chose de bien plus original que cet album qui n'est ni bon ni mauvais, mais avec lequel on était en droit de s'attendre à mieux étant donné son parcours musical.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports