RED MOURNING - Where Stone and Water Meet

Chronique

Pochette de l'album Where Stone and Water Meet par Red Mourning
  1. Intro
  2. The Sound of Flies
  3. Gun Blue
  4. Rabid Dogs & Twisted Bitches
  5. Emily
  6. White Line
  7. The Simple Truth
  8. Work Song
  9. Over the Rail
  10. Candlelight
  11. Touched by Grace
  12. There Goes the Chair
  13. Where Stone and Water Meet

Site(s) du groupe :

MySpace de Red Mourning
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 06/04/2014

Télécharger légalement

RED MOURNING. Je me souviens de leur album sorti en 2011 « Pregnant with Promise », une sorte d’ovni dans le ciel surchargé du metal. Ces Parisiens étaient capables de mélanges aussi improbables que du hardcore, du metal et de l’harmonica ! Une petite pépinière d’influences solides qui donnait au final une musique bien trempée. Les revoici avec ce « where stone and water meet ».

Après pas mal d’écoutes, voici humblement mon avis, en forme de ressenti .

 Je trouve la musique de RED MOURNING un peu moins violente que par le passé. Quand je dis un peu moins, je mesure mon propos, le hardcore et le metal sont toujours à vif et ils envoient sévères. Une bonne dose de rage vindicative est encore le fil rouge de leur propos. Mais tout me semble plus dosé, il y a plus d’alternance avec des moments tels que :

 Un souffle southern rock allié à un stoner dans la veine d’un BUKOWSKY (groupe français de stoner).

Mais aussi des plages musicales dans lesquels ils arrivent à impulser des atmosphères vraiment prenantes, musicales et envoutantes. Et là le blues, parfois accompagné de son éternel compagnon l’harmonica, est en surligne; l’on imagine les esclaves, écrasés de souffrance à construire des lignes de chemins de fer ou récolter du coton dans les champs.

Mais nous, ne sommes- nous pas les esclaves des temps modernes ?

Les titres de cette galette peuvent être speed ou plus lents, percutés, tout en faisant vivre quelque chose de peut- être moins torturé que par le passé, mais en insufflant un"" je ne sais quoi" de vraiment captivant. Cet album possède une grande profondeur dans son aura musicale.

Un mélange vraiment génial où les musiciens, à mon humble avis, sont encore devenus meilleurs dans leur art. Quant à La voix de Jean-Christophe Hoogendoorn, elle continue à être un hommage à PANTERA et DOWN

Je dirai pour conclure, que cet album est plus mature, tout aussi bon que les précédents mais plus bigarré, plus profond. Ils sont rares ceux qui arrivent à mettre en lisse metal et blues.

Ce cd m’a été envoyé par Roger de REPLICA DISTRIBUTION.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports