REVOLUTION WITHIN - Annihilation

Chronique

Pochette de l'album Annihilation par REVOLUTION WITHIN
  1. Annihilation 03:55
  2. A Fortress Around My Fate 03:39
  3. Growing Inside 04:18
  4. Countdown to... 00:52
  5. Suicide Inheritance 02:34
  6. From Madness to Sanity 04:30
  7. Until I See the Devil Dies 04:08
  8. Manhunt 04:24
  9. Without a Reason for Denial 04:00
  10. This Dying World 05:04

Site(s) du groupe :

Site web de REVOLUTION WITHIN
Par olivier no limit

Publié le 13/08/2016

Télécharger légalement

« Annihilation » par REVOLUTION WITHIN. Ok, le Portugal a gagné la coupe d’Europe de football, mais il y a un domaine où ils se montrent également performant : le thrash brutal, car cet album en est un vivant exemple, car dans le genre : « c’est violent, tu te prends cela dans les dents ! », ils tiennent leurs promesses. Là il s’agit de thrash fortement mâtiné d’une aura core.

On pense à des gens comme DEW-SCENTED, THE HAUNTED, mais aussi quand même à EXODUS dans le riff de « Growing Inside ». Bref, ils donnent dans un metal violent, agressif, épais, mais non dénoué d’une certaine technicité ; ce que j’essaye de vous dire, c’est qu’en fait, derrière la brutalité il y a une sorte d’essence, de relief, un truc qui fait qu’ici on n’est pas chez les primates mais plutôt chez des guerriers ; vous mordez l’esprit ? C’est huilée comme une machine de guerre, avec un mix moderne comme aime le thrash de certains groupes, de plus leur propension à changer assez souvent de tempos au sein d’un titre, relève le niveau de la Bête et fait qu’elle n’est jamais linéaire.

Sans être de l’ultra speed, c’est mené tambour battant de manière très nerveuse comme si vous étiez sur un grand huit un soir d’orage ; mais même quand ils jouent sur des tempos lents tels que ce « From Madness to Sanity » ils ne peuvent pas s’empêcher d’accélérer en fin de morceau. Et quand arrive « This Dying World », le dernier titre de l’album, ils ne baissent pas la garde et vous assène derrière les oreilles une composition qui assure son pesant de décibels en colère. De la colère, oui, c’est ce qui se dégage de cet opus. Que ce soit au niveau de la voix « growlé », un peu grasse, des riffs comme des coups de boutoir, d’une section rythmique telle une poutre, de solos agressifs, Ici on ne vise qu’une chose : l’efficacité et s’est réussi. Troisième album d’un groupe qui gagne à être connu hors de ses frontières car ils sont juste bons. Décidemment le metal se porte bien.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports