ROB ZOMBIE - Hellbilly Deluxe 2

Chronique

Pochette de l'album Hellbilly Deluxe 2 par Rob Zombie
  1. Jesus Frankenstein
  2. Sick Bubblegum
  3. What?
  4. Mars Needs Women
  5. Werewolf, Baby!
  6. Virgin Witch
  7. Death and Destiny Inside the Dream Factory
  8. Burn
  9. Cease to Exist
  10. Werewolf Women of the SS
  11. The Man Who Laughs

Site(s) du groupe :

Site web de Rob Zombie
Style : voir chronique
Par Metal France

Publié le 23/02/2010

 

(Style : voir chronique)

Hellbilly deluxe II ! Le retour de Rob Zombie, qui valait bien une double chronique.

Sous nos oreilles étonnées, éclate une musique bien agressive, aux guitares affutées colorées « indus », à la batterie parfois pachydermique et aux influences multiples, ce qui démontre qu'au-delà des étiquettes, le bonhomme à du écouter pas mal de musique via le rock, le glam et le heavy (bonjour mister Alice cooper). Du coup, il nous ménage des titres aux influences variées , bien vus, où l’électro, peut être un peu en berne, sert de liant pour nous balancer une sauce épicée aux relents de films d’horreur.

Alors :

Il y a du metal à la Marylin manson sur "death & destiny inside the dream factory", du old school un peu bluezy sur "werewolf, baby!", l’intro de "mars needs women" entre rock sudiste et led zep.N'oublions pas des relents stoner bien angoissés sur "virgin witch", du rockabilly formaté comme pour un film de Tarantino( werevolf women of the ss), des titres heavy, bien metal comme sur "sick bubblegum". Et le final de "the man who laughs" avec son coté orchestration et son solo de batterie. Le tout à la sauce Rob Zombie, mais d’un Rob à la voix qui vous enrobe d’une bonne dose de fureur horrifique, avec des tas d’arrangements bien fignolés pour faire pulser un metal aux relents gros rock indus .

Enfin , chose importante, primordiale, qui vous permet de mordre à pleines dents dans cette galette : les airs, les refrains, outre leur charge électrique, sont véritablement accrocheurs.

Pour ma part, même si ce cd n’a rien de novateur, il est tout simplement…bon !

olivier no limit


Après un "Educated Horses" pas vraiment à la hauteur des premiers opus et une absence complète sur les planches européennes, on ne peut pas vraiment dire qu'on l'attendait avec impatience ce nouveau Rob Zombie.

Et pourtant, ce nouvel opus sonne bien plus agressif.

Les guitares aux relents industrielles sont à nouveau à l'honneur: Jésus Frankeinstein-Sick Bubblegum-Virgin Witch-Burn:une avalanche de titres bien métal us où la voix singulière du croquemitaine américain fait fureur.

Mieux encore,Cease to exist-Mars needs Women, nous renvoie directement en pleine période White Zombie. Le fantastique Astro creep 2000 en tête.

Le lieutenant John 5 n'est pas en reste, sa patte rock"catchy" se fait ressentir sur les titres les plus directs du combo...une mention particulière aux titres Worewolf women of the SS ,the man who laughs.

La seule faute de goût sur cet album se veut le côté un peu trop rock'n'roll de certains morceaux, dont un "What" vraiment dispensable.

Allez Rob, une petite tournée européenne et encore de albums de cette trempe pour les années futures, et tout serais parfait.

Sam le bavard

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports