RUNNING WILD - Resilient

Chronique

Pochette de l'album  Resilient  par Running Wild
  1. Soldiers of Fortune (4’26)
  2. Resilient (4’42)
  3. Adventure Highway (4’18)
  4. The Drift (4’47)
  5. Desert Rose (5’18)
  6. Fireheart (4’41)
  7. Run Riot (4’33)
  8. Down to the Wire (4’03)
  9. Crystal Gold (4’27)
  10. Bloody Island (9’56)

Site(s) du groupe :

MySpace de Running Wild
Par olivier no limit

Publié le 15/09/2013

Télécharger légalement

RUNNING WILD revient avec «  resilient ». Ce monstre du heavy /speed metal Allemand marqua de son sceau plus d’une génération. Son coté épique porté par le thème des pirates accoucha d’albums tel que « Death or Glory », « Under Jolly Roger », des musts dans leur genre. Puis fin de l’aventure en 2005 et retour de Rolf Kasparak et de son « bébé » avec l’atroce « Shadowmaker ». Un album vraiment mauvais et bâclé.

Alors ce « the resilient » vaut il le coup ?

Bon commençons par le mix. Si vous poussez un peu trop fort votre chaine, la musique sature dans les graves. Peut-être est-ce dû au fait que ce soit du téléchargement (légal) pour la promo du cd et non la mouture définitive. Faut dire les guitares sont en béton.

Après qu’en est-il de cette rondelle ?

Bon on ne peut pas avoir été et être de nouveau, les époques changent.

 Certains diront que le bonhomme surfe sur ce qu’il sait faire, que les titres présents ici sont du déjà entendu, qu’il n’y a aucune surprise, que même parfois on pourrait penser au « pompage » d’anciens titres, que son inspiration tourne en rond et c’est vrai.

 Mais dans ma chronique je ne veux pas faire la même erreur que sur celle de BLACK SABBATH. J’avais été mitigé, plein de retenues pour me rendre compte, des semaines plus tard que leur album était bon.

Tout cela pour vous dire que même s’il n’a rien d’exceptionnel et qu’il sent un peu le réchauffé et bien ma foi ce « the resilent » est plutôt pas mal du tout. RUNNING WILD fait du RUNNING WILD ! Il redore son blason et fait oublier la déception de «Shadowmaker ».

Des titres comme «Soldiers of Fortune », « The Drift », respirent à plein nez la mer, la piraterie, l’aventure, le côté épique de la bête, toutes voiles dehors. « Resilient » est un bon heavy metal, dont le riff aurait pu être pondu par ACCEPT et « Adventure Highway » et «Crystal Gold » sont des hard rock plutôt « avenants » aux riffs qui vous prennent bien la tête. «Desert Rose » et le très long «Bloody Island » ont quelque chose de THIN LIZZY (surtout les solos.)

Et puis il y a toujours de ces refrains bâtis sur les mêmes accords, mais qui là reprennent vie et brillance.

Alors vous l’avouerais je, malgré ce que j’ai pu écrire plus avant dans cette chronique, j’ai ressenti à l’écoute de cet album, le petit frison qui fait toute la différence. Cela faisait un bail que RUNNING WILD n’avait pas pondu un truc comme cela, même si c’est de la redite au niveau de l’inspiration.

Perso, je m’en fous, seul compte le plaisir immédiat… ; Et là je m’en suis pris une sacrée dose !!!

 

Cela sort le 7 octobre.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports