SARKOM - Doomsday Elite

Chronique

Pochette de l'album Doomsday Elite par SARKOM
  1. Doomsday Elite
  2. I Utakt med Gud
  3. No Loose Ends
  4. Inside a Haunted Chapel
  5. Predators in Disguise
  6. Solemn Disorder till Human Extinction
  7. Cosmic Intellect
  8. Stigma

Site(s) du groupe :

MySpace de SARKOM
Par olivier no limit

Publié le 10/10/2013

 

SARKOM, groupe de black metal Norvégien revient 5 ans après avoir sorti « bestial suprémacy ». Ils ont tout de même pondu, entre temps, deux petits EP et participé à un split 2 titres en compagnie de URGEHAL.
 Emmené par leur leader Unsgaard au chant et Sgt. V. à la basse, fort d’un nouveau line up et ayant signé avec le label DARK ESSENCE RECORDS que nous propose cette nouvelle galette ?

À l’écoute de cet album, pas de doute on se trouve face à un Black metal qui essaye de s’extirper la gangue du true black. Parait que sur cet album, ont participé quatre auteurs-compositeurs issus d'horizons différents. Ceux qui attendaient un deuxième « Bestial Supremacy », risquent d’être déçus.

À la fois toujours brutal du moins chargé d’une rage et d’une tension toujours soutenue (pas mal de blast beat qui tombent dru), nourri de riffs répétitifs à l’effet « je te capture et ne te lâche plus « , avec au sein d’un même titre plusieurs plans de guitares et brisures de rythmes , qui font de leurs compositions des morceaux qui rebondissent et ne lassent pas.

Le mixage met bien en valeur leur black où l’on retrouve, outre la voix fielleuse et typique du genre, des guitares qui vous balancent des pluies acides, cristallines et soniques ou bien heavy. De plus ici le menu est varié car, à chaque titre, car on y trouve moult ambiances et paysages musicaux.

Sur « Doomsday Elite », il y a l’apparition d’une sorte de hautbois ou de vielle maléfique qui joue dans une gamme arabisante.

 « I Utakt med Gud » se compose, grosso modo en 4 parties. Un riff proche d’un thrash / black speed, un passage propulsé par un tempo presque punk, puis arrivent des riffs que n’aurait pas désavoué VADER, enfin, un pont où la musique se fait plus atmosphérique tout en étant toujours prête à exploser , tendue à l’extrême dans une tension palpable.

 Quant à « No Loose Ends » on y trouve des moments épiques et mélodieux.

Et c’est ainsi jusqu’à la dernière minutes : un album pleins de facettes, d’ambiances qui pourtant respirent le Black metal car asservie par lui.

Perso j’ai beaucoup apprécié ! C'est de l'extrême sombre, teigneux et riche artistiquement.

Ce cd m’a été envoyé par   Dark Essence et il sort mi-octobre.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports