SATAN JOKERS - Symphönïk Kömmandöh

Chronique

Pochette de l'album  Symphönïk Kömmandöh par SATAN JOKERS
  1. Quand les Héros se Meurent 06:40
  2. Justice 04:16
  3. Ma Vie Sans 03:29
  4. Sorcier 04:24
  5. Fetish X 03:49
  6. VIP HIV 04:37
  7. USA (Union Sacrée des Assassins) 03:25
  8. Trop Fou pour Toi 04:18
  9. Substance Récompense 04:04
  10. Appétit pour l'Autodestruction 03:15
  11. Club 6 Sex 6 04:03
  12. Milfs 04:29
  13. Phobies 04:01
  14. Obsession 03:43
  15. Pas Fréquentables 03:31
  16. Les Fils du Métal 04:32

Site(s) du groupe :

Site web de SATAN JOKERS
Par olivier no limit

Publié le 03/02/2018

Télécharger légalement

Je suis resté scotché sur le riff principal de « Quand les héros se meurent » et de son contraste entre passage soft et instant heavy. De quoi je parle mais du nouvel opus de SATAN JOKERS qui en fait est un best of de certains de leurs titres avec l’apport de musique classique. Bof allez-vous me dire c’est du déjà vu, sauf que là le « chef d’orchestre » Florent Gauthier a posé sur leur metal de superbes arrangements et réarrangé leurs compositions pour un résultat de qualité.

 

Du coup j’avais déjà flashé sur le très bon « Sex opera », pourtant je ne suis pas un fan de la première heure. Et me revoilà à essayer de pénétrer dans l’univers de SATAN JOKERS et de son maitre à penser Renaud Hantson. Parait que c’est Florent qui est venu chercher ce dernier et il a bien fait. En plus cela fait plaisir d’entendre un album de metal où le chant est en Français et met sur le devant de la scène les démons intérieurs de Hanson. Perso c’est une façon de découvrir ou re découvrir certaines compositions. Alors par gout je ne suis pas emballé par tout, cependant c’est fait de telle manière qu’il est difficile de ne pas respecter le rendu de cet opus. Un exemple ? Il y a « justice » dont les harmonies un peu pop ne sont pas vraiment ce que j’aime le plus, mais dont la partie classique est si bien ficelée qu’on ne peut que s’y arrêter : elle donne une profondeur lyrique au tout.

 

À côté de cela des titres tels que « Fetish x » mettent en valeur les solos de guitare et un fort accent progressif technique et quand arrive « Vip hiv » on a envie de pousser sa larme.Je sais que la part de certains hardos l’écriture d’Hanson est parfois trop proche de certaines comédies musicales, mais à la lecture de cet album on ne peut certainement pas tourner le dos à ce « Symphonie Kömmandöh » vu son orchestration qui met en brillance le talent du monsieur. Perso j’ai été plus que perméable à des titres comme « Quand les heros meurent », « Ma vie sans », « Vip hiv », « appétit pour l’autodestruction », « Milfs » aux relents doucement dérangeants », « obsession » où la guitare brille une nouvelle fois de mille feux accompagné des instruments classiques qui tombent en cascades. Du bon boulot .

Voilà tout est dit.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports