SCARS DIVIDE - Scars Divide

Chronique

Pochette de l'album Scars Divide par Scars Divide
  1. All That We Need
  2. Three Meters Sixty
  3. The Venom Of Leviathan
  4. Whispering Shores
  5. Their Own Demise
  6. Salt, Ice and Fire
Par Baptiste

Publié le 17/05/2014

Télécharger légalement

Un mot : brillant.

Le chroniqueur consciencieux se perd souvent en circonlocutions pour exprimer son avis. L’envie d’être complet et de justifier son emploi certainement…
Alors que parfois, un mot suffit. Brillant.

Une fois n’est pas coutume, la chronique sera relativement courte. Pourquoi ? Car il n’y a aucune raison de ne pas aimer ce premier effort des suisses de Scars Divide. Car il y a trop de raisons de l’encenser pour pouvoir en faire l’inventaire en quelques lignes. Car c’est écœurant de voir un jeune groupe étaler autant de maitrise et de classe et qu’on leur en voudrait presque !

Car Scars Divide c’est ça : une classe folle. Les compositions sont d’une maturité extraordinaire pour un premier enregistrement. La musique du groupe est une aventure, une expérience qui se vit autant qu’elle s’écoute.

Officiant dans un metalcore progressif, le groupe lorgne vers des groupes comme The Human Abstract, Architects ou Between the Buried and Me. Cela dit, ce serait faire montre d’une grande mauvaise foi que de réduire le groupe à la somme de ses influences. Scars Divide a déjà une forte personnalité et fait du Scars Divide, point barre.

 

La guitare est incisive, mais sait se faire mélodique et enjôleuse. La batterie est aussi précise que variée. Le chant écorché apporte une grande touche émotionnelle, dans la lignée du metalcore made in UK, et ce sans faire usage de chant clair.

L’émotion est d’ailleurs la force numéro un du groupe. Malgré les attaques frontales agressives, les dissonances ou les structures folles, le groupe envoi une charge émotionnelle peu commune à l’auditeur qui verra plus d'une fois ses poils se hérisser. Preuve s’il en est que la musique extrême peut vous retourner autant  qu’un album de Pain of Salvation ou Riverside.

On pourrait épiloguer pendant des heures sur la musique ducombo. L’on se contentera de dire qu’elle est prenante, construite, mature et plus simplement, belle à en chialer. Dans un genre décrié, pour ne pas dire méprisé par de nombreux amateurs de metal, le groupe sort l’un de ces disques qui peuvent convaincre les plus sceptiques que le metalcore peut et doit exister, avec le respect qu’il mérite.

L’année est encore jeune mais n’ayons pas peur de le dire, cet EP éponyme se pose déjà comme une des sorties majeures de 2014, rien de moins. Scars Divide rentre sur le circuit de la plus belle des manières. Et sera définitivement à suivre pour tout amateur de metalcore racé et inventif. Chapeau.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports