SEETHER - Poison the Parish

Chronique

Pochette de l'album Poison the Parish par SEETHER
  1. Stoke the Fire
  2. Betray and Degrade
  3. Something Else
  4. I'll Survive
  5. Let You Down
  6. Against the Wall
  7. Let Me Heal
  8. Saviours
  9. Nothing Left
  10. Count Me Out
  11. Emotionless
  12. Sell My Soul

Site(s) du groupe :

Site web de SEETHER
Par olivier no limit

Publié le 01/05/2017

Télécharger légalement

Il y a le post grunge et puis sous couvert de l’étiquette rock / alternatif / metal ceux qui continu à faire perdurer la flamme du grunge old school, comme c’est le cas pour le groupe SEETHER originaire d’Afrique du Sud. Leur dernier méfait date de 2014 et avait pour nom «Isolate and Medicate », un album mêlant grunge à la NIRVANA avec quelques refrains pop/rock vraiment chiadés, à tel point qu’il avait été pour moi un des albums de cette année, malgré quelques imperfections.

 

Aussi c’est avec plaisir que j’ai découvert ce « Poison the Parish » et qu’une fois de plus je l’ai adopté. Plusieurs raisons à cela. Déjà le son : pour ceux qui jadis trouvaient que leurs albums étaient trop policés, qu’ils se rassurent : sur cet album on a le droit a du brut de coffre version grungy. Est-ce parce qu’il a été entièrement produit par Shaun Morgan le chanteur compositeur, mais en tous les cas, ils ne font pas semblant entre guitares feutrées et étouffées que l’on sent prêtes à bondir et qui d’un seul coup explosent dans la plus pure tradition NIRVANA. En fait quand des musiciens vieillissent ils ont parfois tendance à se calmer, s’assagir, ce n’est pas trop le cas ici. De plus quand vous regardez leur clip « Let You Down », vous vous rendez compte à quel point leur univers est en fait assez glauque, du moins « en noir et blanc » plein de peurs. Après, on trouve tout de même quelques douceurs plus mélodiques comme « Against the Wall », « Let Me Heal », où la ballade de fin « Sell My Soul ».

 

Mais après c’est du gros son grungy, tout en contraste et en muscle, du « qui ne fait pas semblant ».il y a « Stoke The Fire », plombé, pesant, puissant ; « Betray And Degrade » qui porte en lui un petit aspect OFFSPRING mais version grunge. « Let You Down » n’est pas dénué d’un certain groove, « Emotionless” est lent, charriant une atmosphère lancinante. Quant à “I’ll Survive », « Saviours », « Nothing Left » et son refrain hurlé, c’est du pur NIRVANA. Sachant comme à leur habitude pondre des refrains que l’on retient (Stoke The Fire, I’ll Survive), ce nouvel album de SEETHER est honnête et tiens bien la route. Moins de finesse aux contours pop que jadis, mais une passion pour le grunge old school qui prend ici une certaine dimension.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports