SEPHIROTH - Draconian Poetry

Chronique

Pochette de l'album Draconian Poetry par Sephiroth
  1. The Call Of The Serpent
  2. Dark Garden
  3. Uthul Khulture
  4. Therasia
  5. A Map Of Eden Before The Storms
  6. The Clock Of Distant Dreams
  7. Now Night Her Course Began

Site(s) du groupe :

MySpace de Sephiroth
Par Dzo

Publié le 14/09/2011

Télécharger légalement

Le Dark Ambiant est une musique méconnue du public. Mis à part quelques initiés et quelques métalleux faisant la relation entre Black Metal et ambiances lugubres, c’est un style peu répandu. On se souvient notamment que Beherit avait emprunté cette voix avec Electric Doom Synthesis, mélange d’ambiant et d’expérimental. Vinterriket aussi, étant d’abord un groupe axé sur le black qui s’est spécialisé dans les ambiances hivernales mystiques. Pourtant, le Dark Ambiant regorge de groupes fantastiques, très profonds, aux sonorités aussi envoûtantes que sombres, spectrales, rituelles ou encore plus spatiales.Comme le Metal, il compte plusieurs sous genre en fonction de la thématique ou des sons joués.

Parmi ces groupes d’exception, figure un pilier. Son nom ; Sephiroth, projet solo datant de 1990, mené par un suédois du nom de Ulf Söderberg. ‘Cathedron’, premier album paru en 1999, s’est rapidement révélé comme une référence dans le milieu. Après cet ultime opus, Söderberg en remet une couche en 2005 avec la sortie de ‘Draconian Poetry’. J’ai découvert cet album par hasard il y a quelques années, en écumant des sites du genre, et la découverte de cette perle fut un véritable bouleversement musical.

Musicalement, les compositions sont partagées entre ambiances sombres, lugubres, voir plus industrielles par moment. ‘Draconian Poetry’ est également très axé sur les percussions, qui sonnent par moment très tribales, comme le morceau d’ouverture de l’album, ‘The Call Of The Serpent’, qui nous plonge directement dans une tribu primitive aux rites incantatoires et étranges. Toute cette combinaison d’éléments donne une véritable dimension aux atmosphères retranscrites sur ce cd.

‘Dark Garden’ nous propulse dans un univers plus industriel. En écoutant ce morceau, on s’imagine seul, marchant dans une vieille usine désaffectée, aux fenêtres brisées, la rouille et la froideur du métal sans vie investissant les lieux.

Uthul Khulture’ revient dans cet esprit tribal, qui maintient le rythme dans la continuité de la première chanson.

 

 

‘Therasia’, elle se veut nettement plus hypnotique. On se laisse facilement porter par les mélodies profondes et sombres imposées par Maître Söderberg.

Ce gars a un véritable don pour nous faire valser d’un univers spatial à un monde plus doux et envoûtant, mais toujours avec cette touche obscure qui laisse travailler son imagination. Divagation qui nous fait voyager dans un univers parallèle, un peu apocalyptique.

‘Now Night Her Course Began’, jonchée de chants en cœurs semblant venir d’un autre monde, soutenue par des nappes de synthés légères, finit ce voyage intemporel avec grande finesse et émotion.

‘Draconian Poetry’ est un opus de référence dans le domaine, et il est idéal pour découvrir l’univers vaste et fascinant que propose le style Dark Ambiant. A écouter le soir d’une traite dans son pieu, au calme. Conviendra à toutes personnes à la recherche d’évasion du quotidien.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports