SEPTIC FLESH - Sumerian Daemons

Chronique

Pochette de l'album Sumerian Daemons par Septic Flesh
  1. Behold... the land of promise
  2. Unbeliver
  3. Virtues of the beast
  4. Faust
  5. When all is none
  6. Red cod cult
  7. Dark river
  8. Magic loves infinity
  9. Sumerian daemon
  10. Mechanical babylon
  11. Infernal sun
  12. The watxhers
  13. Shapeshifter

Site(s) du groupe :

Site web de Septic Flesh
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 04/12/2004

 

Death symphonique

Après nous avoir gratifié de deux albums successifs dont la qualité était plutôt discutable ( cf Fallen temple et Revolution DNA ), Septic flesh revient avec Sumerian daemons. C'était donc avec une certaine appréhension que nous attendions ce nouvel opus. La vue que nous laisse la pochette nous confortant dans cette idée. Tout ceci est très beau et soigné et nous avons même droit à un nouveau logo qui est des plus réussit. Mais passons donc à l'écoute.

L'intro qui se voudrait dans les tons grandioses est des plus douteuses et on s'attend au pire. Mais voilà "Unbeliver" et c'est la claque, titre rapide et puissant à la fois, pour un peu on croirait écouter un morceau oublié de Mystic places of dawn. On notera tout de même un meilleur son que dans leur premier album. La suite reste dans cette veine ( en un peu moins rapide tout de même ), à savoir des riffs que nous pourrions qualifier de puissants comme ceux de Mystic places et de mélodiques comme ceux de Revolution DNA. Le chant ( Spiros ) est toujours aussi impressionnant grâce à son timbre à la fois guttural et profond, mais là où nous sommes rassuré c'est que cette chèvre de Sotiris, qui avait quelque peu massacré leur dernier album, se tait. C'est donc avec soulagement que nous voyons ce chant clair remplacé par des choeurs ( élément inédit chez Septic flesh ).Ceux-ci s'intègrent vraiment bien à l'atmosphère de cet album et donnent une dimension plus envoûtante au groupe grec. Pour ceux qui s'interrogeraient quand au retour de Nathalie, leur chanteuse, qui officiait sur Fallen temple et Ophidian wheel, celle-ci est bel et bien présente mais seulement dans les choeurs. Par contre nous noterons l'entrée d'un nouveau claviériste ( George.Z ) dans le groupe, et c'est bien un plus car celui semble avoir intégré le concept de cet album à merveille et y est peut-être pour pas mal dans la réussite de ce cd.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports