SEPULTURA - The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart

Chronique

Pochette de l'album The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart par SEPULTURA
  1. Trauma of War
  2. The Vatican
  3. Impending Doom
  4. Manipulation of Tragedy
  5. Tsunami
  6. The Bliss of Ignorants
  7. Grief
  8. The Age of the Atheist
  9. Obsessed
  10. Da Lama ao Caos (Chico Science & Nação Zumbi Cover)

Site(s) du groupe :

MySpace de SEPULTURA
Par olivier no limit

Publié le 31/10/2013

Télécharger légalement

Il y eu « kaos » un très bon album et voici maintenant “The Mediator Between Head and Hands Must Be the Heart” qui est aussi excellent, ce qui me pousse à dire : 2 pour SEPULTURA, 0 pour SOULFLY !

Les derniers méfaits de la bande à MAX n’ont pas soulevé les foules. Pourtant fan de CAVALERA et ayant laissé tomber SEPULTURA depuis longtemps, à partir de leur avant dernière galette, « kaos » j’ai eu un choc : ils étaient de retour ! Et cela continu. Pendant ce temps le père Max s’enfonce dans un metal manquant de souffle et d’inspiration.

Que vous dire de cet album ? Il y a l’apport du nouveau batteur Eloy Casagrande qui redonne sur certains titres cette coloration exotique et Brésilienne avec un retour des percussions (manipulation of tragedy), sans oublier le fait qu’il booste véritablement le groupe. En parlant de futs, on a le droit à un invité : Dave Lombardo

Passons sur le fait que c’est Ross Robinson qui produit cette galette et qui fit de même pour … « Roots » et parlons musique.

Et bien ils nous dispensent un vrai disque de thrash/groove metal, avec de bonnes pointes ethniques, parfois aux ambiances plombées et lourdes, parfois dans un registre plus speedé et sauvage, tout en ayant toujours un groove ou un feeling omniprésent. Leurs riffs sont simples mais pas minimalistes et quand les six cordes se met en mode rythmique elle est d’une efficacité redoutable. Quant à la paire basse/drums autant vous dire qu’elle est au top.

N'oublions pas le chant de Derrick Green, il est distortionné, ce qui pour effet de rendre leur musique plus hargneuse encore.

Et puis il y a des titres qui marquent à commencer par « The Vatican », morceau de bravoure, qui dure longtemps et passe par plusieurs phases : death old school, thrash bien speedé, groove metal. « Da Lama ao Caos » qui clôt l’album n’est pas en reste : metal ethnique qui est une reprise et qui vous permet de finir ce cd sur une si bonne impression que, dare- dare, vous le remettez sous vos oreilles. Côté lourdeur malsaine « Impending Doom » est un must. « Grief » une sorte de ballade étrange dispensant un metal lancinant et torturé. Quant à «Obsessed » : il est sauvage avec quelques petites pointes death.et puis "The Bliss of Ignorants" est un  titre qui fait vraiment mal.

Un bon album. Max devrait s’inquiéter !!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports