SIDILARSEN - Une Nuit Pour Sept Jours

Chronique

Pochette de l'album Une Nuit Pour Sept Jours par Sidilarsen
  1. Deuxième Vie
  2. Acide Occident
  3. Féline
  4. En Vidéo
  5. Jusque Sur Mars
  6. Le Prochain Eté
  7. Un Elan Du Coeur
  8. Où Il Veut
  9. Ancienne Etoile
  10. Essentielle Etincelle
  11. Retourner La France
  12. Appel A Résistance

Site(s) du groupe :

MySpace de Sidilarsen Site web de Sidilarsen
Par Niklas

Publié le 03/10/2008

 

.: Rock-Metal/Indus:.

Sidilarsen avait réussi un coup de maître en 2003 avec un premier album très réussi et des shows énergiques, ayant marqués les planches et les esprits. Deux ans plus tard, c’est un virage musical qu’opèrent les Sidilarsen, délaissant le côté binaire et agressif de leur musique pour des sonorités plus Rock, mais toujours énergiques. 2008, sonne la grande rentrée des toulousain avec leur nouvel opus à paraître « Une Nuit Pour Sept Jours ».
Dix ans déjà d’existence pour Sidilarsen qui revient en cet automne plutôt morose pour réchauffer les oreilles. Dès les premières notes de ‘Deuxième Vie’ et au terme de la première écoute de l’album, pas de surprises c’est bien à la machine Toulousaine que l’on a affaire. Dans la lignée du surprenant « Eau » le groupe a mis les petits plats dans les grands pour nous servir leur savant cocktail de Rock-Indus métallisant où séquences électroniques se mêlent au gros son.
D’entrée de jeu, Sidilarsen se veut rassurant, avec un titre rentre-dedans, efficace et plein d’énergie qui cogne dans le bon esprit. Les couplets chantés aux sonorités proches du Ragga se heurtent aux refrains puissants avec ses fusillades de saturation. Cette mélodie empreinte d’énergie jalonnera tout l’album de façon ponctuelle et intelligente pour rassurer l’auditeur (‘Féline’, ‘Ancienne Etoile’). Car Sidilarsen, va non seulement reprendre le travail là où ils l’avaient laissé, mais creuser d’avantage. Ainsi, l’aspect électro toujours omniprésent avec notamment le début très dub de ’Acide Occident’ qui amène une belle montée en puissance du morceau, et un refrain très lourd. La mélodie, également abordée sur le précédent effort s’affirme un peu plus avec quelques envolées lyriques bien senties (‘Un élan du cœur’, Essentielle Etincelle’) toujours avec ce panache, enfin presque (‘Où il veut’ un peu mou). Mais le plus surprenant seront l’apparition de morceau littéralement atmosphériques, planant et aboutis qui se révèlent âtre d’excellents morceaux (‘En vidéo’, ‘Le prochain été’). En effet, si la pression est relâchée, l’intensité n’est pas en reste, avec une certaine émotion soutenue, transmise par les textes, et les quelques notes de guitares éparses qui se mêlent avec classe aux samples jonchés ici et là.
Ceci dit, Sidilarsen est avant tout un groupe de scène qui se veut explosif. Quiconque les ayant vu sur scène, savent de quoi je parle ! Ainsi Le groupe nous livre une petite flopée de titres sauvages comme ‘Jusque sur Mars’ et sa rythmique martienne.. euh non martiale ! Lourds et efficaces, ces titres renouent avec le « Biotop » d’hantant. ‘Retourner la France’ et le titre de clôture ‘Appel à résistance’ avec son refrain scandé en chœur inspiré du Hardcore.

Sidilarsen signe là son album le plus abouti, qui reprends à la fois ce qui a fait le succès du groupe jusqu'à maintenant ; mais propose de nouvelles idées fouillées et réussies dans des compositions plus progressives. Le son est dantesque, « Une Nuit Pour Sept jours » est une réussite qui ravira les fans et les curieux qui voudront se plonger dans l’univers de Sidilarsen.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports