SINORMA - Faceless

Chronique

Pochette de l'album Faceless par Sinorma
  1. Sam-Tal
  2. In My Head
  3. Trash TV
  4. No Way
  5. Cheers Bitches
  6. Coming from Hell
  7. Follow Me
  8. Faceless
  9. Homeless
  10. Possession
  11. What a War !!!

Site(s) du groupe :

Site web de Sinorma
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 18/05/2013

 

Sinorma, groupe originaire de Gex, Rhône-Alpes, nous proposent au menu du jour « Faceless ». Bien qu’étant estampillé thrash/death….

….Définir en quelques mots leur musique n’est pas si simple que cela, car ils se démarquent des codes habituels et puis quand on chronique un cd, pas sûr que l’artiste y retrouve les influences citées. De plus, et je suis musicien, quand on joue, parfois on se fout de ce qui va en sortir, pourvu que cela nous plaise.

Bon je me lance.

Je dirai que l’on trouve une grosse louche de death. Un death porté par des rythmiques assez heavy, un peu dans la veine d’un Amon Amarth, mais en plus old school, plus varié. Il n’est pas rare que le pousseur de gosier, outre son growl caverneux, passe dans d’autres registres vocaux.

On y trouve aussi du thrash, mais en moindre mesure. Sur « No Way » , on dirait carrément se retrouver dans le monde de…Slayer.

Et puis il y a autre chose. Ils jouent aussi la gamme d’une sorte de metal/rock assez proche des années 90’ avec de petites pointes du feeling que l'on pouvait trouver en ces temps là et cela sur les titres en tout début d’album. (Mais là peut être est ce moi qui délire). Quant à «Cheers Bitches », on dirait une sorte de punk/death énervé.

Est-ce dû à la production et au mixage « fait main », qui donne souvent et c’est tant mieux, une coloration particulière à l’univers artistique d’un metalleux créatif ? Je ne sais pas, mais en tous les cas leur « paysage musical » est assez particulier sans être incontournable.et l’air de rien ils mélangent pas mal de styles.

J’ai beaucoup aimé le chant, la variété, l’air de rien, de leur metal, et «Possession » reste de loin mon titre préféré. Et puis il y a cette atmosphère un peu particulière, un peu old school qui est attachante.

Un groupe que j’ai eu plaisir à découvrir.

Pour conclure je citerai ce qu’ils disent d’eux, car c’est tout à fait cela : « Aucune limite n'est imposée, du brutal jusqu'au mélodique le quatuor exploite ses envies et se laisse porter par leur imagination ».

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports