SKOX - Years of legions

Chronique

Pochette de l'album Years of legions par SKOX
  1. .

Site(s) du groupe :

Site web de SKOX
Par olivier no limit

Publié le 16/03/2016

 

Years of legions” du groupe Lyonnais SKOX. Du thrash qui déchausse les dentiers !

AH merci DOOWEET ! Parfois vous m’envoyez des trucs à la limite du metal, mais là on est en plein dedans !!!Parce que là, les gars on ne rigole plus.

Né en 2003, à Lyon, ils n’ont à leur actif que deux démos et un EP sorti en 2009 .Et arrive cet album, aboutissement d’un passé d’expérience et de passion.

Pour que naisse la Bête, ils ont, je crois, financé cette galette en lançant un appel d’offre.

Et le résultat est à l’avenant !

Le loup est sorti du bois.

Comment vous dire ?

Déjà le mixage rend un côté « sec » que tu te prends en pleine tête comme un coup de trique !

La batterie fouette, la basse gronde, les riffs explosent, la voix éructe.

Il n’y a pas si longtemps j’avais craqué sur POST MORTEM, groupe de Mulhouse jouant du death old school mais arrivant à y imprimer sa propre empreinte.

Là c’est un peu la même chose : on joue du thrash vielle école mais avec une griffe personnelle.

Déjà, Je trouve que le chant aurait pu convenir à des groupes comme de vieux SEPULTURA. La voix de bucheron porte en elle quelque chose de tribal et de MAX.

Ensuite leur musique c’est surtout un thrash old school nerveux, méchant, brutal et sans concessions.

Cependant, on sent dans les solos, dans le jeu des instruments une maitrise longtemps rodée.

Et puis chaque titre est plein de rebondissements.

Quant aux influences je pense que ces musiciens aiment SLAYER !

Pas dans les solos qui sont relativement mélodiques, assez proches parfois de ceux qu’on trouve dans le heavy, mais dans certains riffs et manière d’agencer leurs titres , et surtout dans l’ambiance qui se dégage de leur thrash : violente, et noire !

Après on peut trouver des ersatz de death comme sur « engine of death ».

De plus, l’attitude lourde et arabisante de « running of time »rappelle un peu un old TESTAMENT, quant à « smash your ennemy » il est gonflé de groove.

Car oui, ils ratissent vraiment large.

Enfin, ils aiment bien l’art de la syncope, dans le jeu de la batterie, ce qui donne un petit aspect plus moderne.

Après chacun y trouvera ce qu’il veut, j’ai juste essayé de vous retranscrire un peu du plaisir que j’ai trouvé à l’écoute de ce cd.

En fait au-delà des étiquettes, j’ai juste pris mon pied !

Bien à vous.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports