SKULL FIST - Chasing The Dream

Chronique

Pochette de l'album Chasing The Dream par Skull Fist
  1. Hour To Live
  2. Bad For Good
  3. Call Of the Wild
  4. Sign of the Warrior
  5. You're Gonna Pay
  6. Don't Stop The Fight
  7. Shred's Not Dead
  8. Mean Street Rider

Site(s) du groupe :

MySpace de Skull Fist
Par Mindkiller

Publié le 20/01/2014

Télécharger légalement

Cela fait bien maintenant dix ans que la musique, en particulier le heavy et le speed / thrash à la sauce 80's a le vent en poupe. Un bien ou un mal, à chacun d'en décider, mais cela permet l'émergence de bons groupes comme Enforcer, Bonded By Blood, Fueled By Fire ou encore l'objet du jour Skull Fist. Fort d'un premier album en 2011, le groupe n'a pas trop fait parler de lui par la suite. A croire qu'il faisait parti des disparus du metal, qui, comme bon nombre de groupe, sortent leur premier album pour tirer leur révérence. Et bien non, ce Chasing the Dream nous prouve le contraire.

Tout d'abord un truc à dire en premier lieu, ce groupe est le fils spirituel des Anvil dont ils partagent le même pays. Ils doivent être aussi les rejetons cachés d'un défunt White Wizzard tant leur musique en est inspiré, et ce Call of the Wild en est la preuve vivante tant on peut entendre un certain High Speed GTO des américains de Jon Leon. Au point ou ce titre en devient presque gênant tant le riff et tout le package qui va avec est étrangement lié à ce groupe. Alors certes, c'est du revival mais tout de même... Et puis ne nous arrêtons pas à ce titre. Car l'ouverture de l'album fleure tellement bon le bon vieux speed 80's des familles avec cette intro ravageur. Certes le son est peut être un poil mal équilibré pour jouir pleinement de cette montée en puissance. Mais l'idée est plus que bonne. Alors certes, il faut aimer les voix claires, aigües et qui peuvent monter encore plus haut que ce qu'elles chantent habituellement. Mais comme dis, c'est du revival heavy 80's, donc quitte à tomber dans le cliché... Et puis c'est ce que le public de cette musique demande. De la musique à la croisée du punk et du hard rock. Sauf que là, le côté corrosif est peut être un peu absent, contrairement à un Enforcer qui fait les choses très bien. N'allez pas croire que leur musique est mauvaise, loin de là, mais il manque ce je ne sais quoi de testostérone pour que le groupe fasse parti des grands groupes de cette scène. Peut être que de les voir en live permettra un avis bien plus nuancé.

Cependant, l'album reste bon à l'écoute. Mais, tout comme je le reproche à Elm Street, c'est cette volonté de trop prouver que l'on sait jouer qui gâche la musique, en particulier de la part des guitaristes qui balancent des riffs au tout venant, rendant parfois le tout indigeste. Il reste cependant des titres comme Bad For Good pour se faire vraiment plaisir, se voir au volant d'une Chevelle en train d'avaler le bitume en milieu urbain. Car oui, c'est une BO des années 80 que signe le groupe. D'ailleurs ce titre est un single en puissance. Reprenant toutes les bonnes recettes de ce genre de musique. Le soucis, ils font trop dans l'académique, répétant les recettes de l'époque mais sans un grain de folie qui fait que le groupe se démarque totalement des autres. Si l'on prend par exemple, à niveau de reconnaissance quasi égal, un Sign of the Jackall, la musique y est bien plus personnelle et permet une plus belle envolée car sortie des carcans du genre. C'est dommage car, de ce que j'avais pu entendre d'Head Of The Pack datant de 2011, le groupe prenait plus de risque (avis à refaire car album pas réentendu depuis un moment).

Après certain y trouveront des influences à la Judas Priest, période Painkiller tout comme des arrangements à la Accept voire des similitudes à la Freight Train de Nitro le look en moins (notamment sur You're Gonna Pay). Mais c'est bien tout le soucis de cet album. Il n'a pas d'identité propre. Sans être mauvais, cet album ne transcende pas, il ne nous fait pas avoir tout de suite la banane. Et à vouloir rajouter trop d'éléments complexe sur certaines de leurs musiques, ça perd en force et en authenticité. Dommage, il manquait juste cette fougue pour que l'album soit excellent.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports