SLECHTVALK - A Forlorn Throne

Chronique

Pochette de l'album A Forlorn Throne par Slechtvalk
  1. Tamers of the Seas
  2. Forsaken
  3. Desolate
  4. Divided By Malice
  5. Allegiance
  6. Enthroned
  7. Bewailed
  8. Towards The Dawn
  9. Vengeance Of A Scorned King

Site(s) du groupe :

Site web de Slechtvalk
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 20/06/2010

 

(Black metal)

Il y a des styles indémodables, comme ce black tout droit venu des années 90. Et je parle bien des années 90, car ce n’est pas dans les racines true black metal que s’est niché « A Forlorn Throne »; mais dans une de ses expensions moins obscure et plus envolée, celle exploité par Dimmu Borgir pour ne citer que lui. Sans être symphonique, Slechtvalk expose une grande palette de couleur aux nuances très travaillées.
Mais peut-être aviez-vous déjà entendu parler de ce groupe ? En effet Slechtvalk en est à son quatrième forfait et est une grosse pointure de leur hollande natale. Avec cet album il n’est plus à douter que le groupe soit plus que mûr pour s’exporter aux dela de ses frontières. Son expérience mène son art à son zénith et déploie tout ce qui peut faire d’un black un black d’envergure. Les riffs sont assez typiques du genre mais déroutent à chaque coup ! Et si le soutien d’accords thrash n’est pas non plus nouveau, leur part épique font que l’épiderme et ses frissons ne trompent pas, c’est de l’excellence ! Au niveau de la batterie le constat est assez similaire ; même s’il est vrai que le son de la caisse claire est assez désastreux, on ne peut pas nier que le donze s’en sort bien. Ses conjonctures alliants blasts et jeu de cymbales décalé tiennent parfaitement bien le rythme.
Ceci dit malgré son classissisme apparent, « A Forlorn Throne » est capable de nous remuer les tripes jusqu’à remettre en question nos propres raisons de vivre. Parfois presque doom, entres passes claires et chants plaintifs, le groupe exerce une véritable pression sur nos émotions. Mais Slechtvalk quitte aussi vite ces horizons dépressifs pour dépeindre des riffs épiques à nous en faire clamer, poing levé, nos plus grandes convictions. Mais tout cela ne serait rien sans des expressions vocales très synergique. D’une part le rocailleux black et le guttural death qui rappelle parfois Hecate Enthroned, mais on en oubliera pas l’apparition chant clair assez inattendue qui teinte d’une ombre mystique le tout.
« A Forlorn Throne » ne porte pas la révolution musicale par sa venue, il est simplement énorme !

http://www.myspace.com/Slechtvalkofficialmyspace

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports