SNA-FU - Knives & Bells

Chronique

Pochette de l'album  Knives & Bells par SNA-FU
  1. Furious & Fast
  2. You Don’t Like This Song
  3. That’s All I Got
  4. I’ll Give you Money
  5. I Hate Berlin
  6. Gangs
  7. Serial Deaths Lane
  8. Catrina
  9. Clairvoyant
  10. Deadosaurs
  11. All In
  12. Rising

Site(s) du groupe :

Site web de SNA-FU
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 27/01/2014

Télécharger légalement

SNA-FU Grand Désordre Orchestre

Déjà j’aime bien leur nom, il est original. Ensuite il émane de la KLONOSPHERE. Je me souviens avoir fait des chroniques de cd envoyés par ce label, alors qu’il n’en était qu’à ses balbutiements .Quand il m’adresse un album, Il est en général gage de qualité en proposant un metal Français assez moderne, avant gardiste ou simplement extrême. Et cette fois ci de quoi il en retourne ?

Né à Sèvres, en 2000, SNA-FU nous proposent leur troisième album : «Knives & Bells ».

 Un ami qui les a vu sur scène m’a dit qu’ils déchirent tout quand ils sont sur les planches. Parait aussi que quand on parle d’eux il est souvent question de REFUSED, le groupe de hardcore n’ roll.

Seulement je ne peux juger que de ce qu’ils délivrent sur ce cd.

Alors voilà:

 En fait c’est comme si vous preniez du bon rock/pop ou du rock Anglais et que vous en fassiez quelque chose de survolté, de fou, d’électrocuté, à l’inverse du « politiquement correct » ou plutôt du « politiquement écoutable ».

À la base ils écrivent de bonnes chansons, bien calibrées, avec des ponts, des idées intelligentes. Ensuite ils y mêlent des tas de petites touches aussi bien vintage que post machin.

Une fois que c’est en place, ils montent le potard des amplis pour qu’un son clair devienne saturé, ce qui donne parfois une impression de presque stoner comme sur « Rising » ;

Et enfin, la voix devient souvent déraisonnable, et frise le hardcore moderne à coup de gosier hurlant et complétement partis.

Et puis ils aiment les contrastes : « I’ll Give you Money », c’est du à fond la caisse. « I Hate Berlin » est plus soft.

Bref, je n’aime pas de trop le pop rock (excepté le bien vintage des 70’). Mais là, dans leurs mains, il devient véritablement une arme de destruction massive !

Une démarche intéressante.

Ces mecs auraient pu grimper dans le top de la musique "tous publics", ils en ont le talent. Au lieu de cela, ils ont choisi le coté noir de la chose!

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports