SOULBURN - Feeding On Angels

Chronique

Pochette de l'album Feeding On Angels par Soulburn
  1. Enter the Flames of Soulburn
  2. Hellish Entrapment
  3. Crypts of the Black
  4. Hymn of the Forsaken
  5. Feeding on Angels
  6. Storming Hordes
  7. Throne of Hatred
  8. Behold the Funeral Candle
  9. ...The Flames Of Soulburn
Par Dzo

Publié le 27/04/2012

Télécharger légalement

Alors que je me passais le ‘Deathhammer’ d’Asphyx, il me revient à l’esprit un groupe que j’ai découvert il y a fort longtemps, complètement par hasard sur une compile ‘Hard Rock Extreme’ en 1998 (ça nous rajeunit pas, j’en conviens). Le nom de ce groupe? Soulburn.

Ouai, aux premiers abords, le nom vous dit quedal, normal, le groupe n'a pas fait long feu, puisque c'est leur seul full-lenght. Pourtant, mettez la galette dans votre chaîne, et là ça cause.

Alors pourquoi je me mets à chroniquer un cd qui a quasiment quinze balais? A l’heure où on chronique toutes les nouveautés, je pense que de temps en temps, ressortir un vieil ossement de la tombe ne fait pas de mal. Surtout si cet os en question mérite quelques headbangs furtifs dans le salon après une journée de boulot.

A bord de ce missile aujourd’hui dissout, on ne retrouvait qu’autre que Wannes Gubbels (Pentacle) au chant et à la basse, Bob Bagchus derrière les futs et Eric Daniels à la gratte, qui officiaient tous les trois à l’époque dans Asphyx, qu’on ne présente plus, délaissant ainsi Martin Van Drunen.

Alors la question est : est-ce que ça change d’Asphyx? Absolument pas! C’est quasiment pareil: la rythmique, le chant de Gubbels est à s’y méprendre avec celui de Van Drunen, le son old school grassouillet, la totale. Tout y est, enfin presque, car c’est tout de même un ton en dessous que leur groupe originel.

Quel est l’intérêt d’avoir fait ce side project à l’époque? Dur à dire, mais limite, on s’en fout. L’important est que cette galette est quand même agréable et passe comme une lettre à la poste. Et même si c’est un plagiat d’Asphyx (enfin pas vraiment vu que ce sont les Asphyx man), ‘Feeding On Angels’ est un bon défouloir. Certes il ne réinvente rien dans le style, mais c’est un opus qui reste tout de même honorable.

Difficile de résister à l’excellente ‘Hellish Entrapment’ et ‘Crypts Of The Black’, et d’entendre brailler Gubbels comme un dératé (ou comme Martin?) sur ce son brut qu’on retrouvait sur les premiers albums d’Asphyx.

Quoiqu’il en soit, si vous êtes fan de Pentacle et Asphyx, et que vous avez moyen de vous procurer cet opus, qui ma foi doit être bien difficile à chiner aujourd’hui, prenez-le!

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports