SOULBURN - The Suffocating Darkness

Chronique

Pochette de l'album The Suffocating Darkness par Soulburn
  1. Apotheosis Infernali (Intro)
  2. Under The Rise Of A Red Moon
  3. The Mirror Void
  4. In Suffocating Darkness
  5. Absinthesis
  6. Hymn Of The Forsaken II
  7. Black Aura
  8. I Do Not Bleed From Your Crown Of Thorns
  9. Wielding Death
  10. Claws Of Tribulation
  11. Eden's Last Sigh (Outro)
Par Dzo

Publié le 21/12/2014

Télécharger légalement

J'avais entendu parler d'un potentiel retour de Soulburn sur le devant de la scène, pas loin de vingt ans après la sortie du seul et unique album du groupe, Feeding On Angels, qui était d'ailleurs très réussi (chronique ici), et c'est en faisant un tour à la F*ac que je tombe complètement par hasard sur The Suffocating Darkness en tête de rayon. Et au prix vert en plus? Allez, dans le panier!

C'est avec la réjouissance d'une petite pucelle qui va passer à l'acte que je découvre ce nouvel opus, composé de onze titres. Et dès le premier morceau (ou plutôt l'intro), c'est d'emblée une sacrée surprise: on a le droit à une ouverture d'album assez ésotérique qui conviendrait presque à une entrée de concert de Septicflesh; j'en arrive à me demander si c'est bien le même Soulburn d'antan? Soit, passons, je continue mon écoute, et arrivé à 'Under The Rise Of A Dead Moon', je reviens à me reposer la même question car je ne reconnais absolument pas le chant de Wannes Gubbels.

Un petit tour sur Metal Archives me remettra sur les rails, puisque désormais c'est Twan Van Geel qui officie derrière le micro et la basse, Twan qui est un des deux gratteux de leur compère Legion Of The Damned.

Musicalement, j'avoue que la production me surprend assez aussi, presque plus crade que le premier album, et assez différente également. Le chant du nouvel arrivant n'a rien à voir avec celui de Gubbels, et donne un visage différent à l'album dans sa globalité. Inévitablement, même si on retrouve des riffs thrashy et grassouillet ainsi que les classiques relances Death/Doom, ça ressemble du coup beaucoup moins à Asphyx, même si les papys Bob Bagchus et Eric Daniels continuent de tenir le navire hollandais. J'irai même jusqu'à dire qu'on s'éloigne pas mal du Death, puisqu'à plusieurs moments durant l'écoute on se surprend à se dire que ça sonne plutôt Black Metal Old School (en particulier la première moitié de l'album).

On retrouve de bons morceaux comme 'The Mirror Void', le titre éponyme, 'I Do Not Bleed From Your Crown Of Thorns' qui lui, trempe directement dans la veine d'Asphyx avec ce riff vers le milieu du titre qui ressemble terriblement à 'Summoning The Storm', ou encore 'Claws Of Tribulation' qui, avec sa rythmique mid-tempo et cette aura mélancolique, me fait d'avantage penser à certains groupes de Black scandinave.

Malgré ça, j'avoue être nettement moins séduit par ce nouveau visage de Soulburn, même si l'opus s'écoute très bien. Du coup, The Suffocating Darkness sonne un peu trop conventionnel à mon goût et n'a plus ce ton atypique que possède Feeding On Angels. Il est vrai que Soulburn était le jumeau mort-né d'Asphyx musicalement parlant, mais paradoxalement, cette affiliation directe est peut-être ce qui me manque sur cette galette.

Pour conclure, ce retour du quatuor hollandais sonne pour moi comme à moitié réussi. Un album certes pas mauvais avec des clins d'œil indubitables à Asphyx, mais ce virage musical et ce nouveau chanteur risque d'en dérouter quelques uns. A classer dorénavant dans la section Black/Death/Doom Old School, et à écouter pour se faire sa propre opinion sur la question.

 

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports