SOULFLY - Savages

Chronique

Pochette de l'album  Savages par Soulfly
  1. Bloodshed 06:55
  2. Cannibal Holocaust
 03:29
  3. Fallen 05:55
  4. Ayatollah of Rock 'n' Rolla 07:29
  5. Master of Savagery
 05:10
  6. Spiral 05:34
  7. This Is Violence 04:23
  8. K.C.S. 05:15
  9. El Comegente 08:17
  10. Soulfliktion 05:43
  11. Bonustracks :Fuck Reality 05:25
  12. Soulfly IX 05:55

Site(s) du groupe :

Site web de Soulfly
Style : voir chronique
Par olivier no limit

Publié le 16/10/2013

Télécharger légalement

Retour du père Cavalera avec SOUL FLY et un album au doux nom de « savages ». Après avoir pondu un précèdent méfait tourné vers la violence (Enslaved), retour à un thrash un peu plus groove.

Et oui Max nous revient en essayant de se calquer un peu vers ses premiers amours, à savoir un thrash au groove tribal, à coup de riffs simples et marquants, de changements de plans, de musicalité, de musique ethnique se mélangeant au côté organique de la bête comme ce passage guitare classique sur « El comegente » .Mais en fait , son metal reste assez moderne et ses « roots » ne le sont pas tant que cela. Par contre il essaye de se diversifier.

Siono pour ne pas changer et bien…il y a des changements en la personne du fiston, Zyon Cavalera, qui assure maintenant au niveau des fûts et puis Terry Date (PANTERA, SOUNDGARDEN) qui s’occupe de la production. Enfin, pour terminer, un nouveau label : Nuclear Blast.

Ensuite les invités : Mitch harris de NAPALM DEATH (Ah napalm death !) sur « K.C.H » et Neal du groupe CLUTCH sur « Ayatollah of Rock 'n' Rolla » ;

Alors j’ai beaucoup aimé « « Ayatollah of Rock 'n' Rolla » avec ses faux airs southern, j’ai trouvé «Cannibal Holocaust » vraiment pas désagréable et puis, hormis quelques passages de ci de là… ; j’ai décroché.

Effectivement des titres comme : » Bloodshed », «Fallen », « El Comegente », « Soulfliktion » m’ont laissé sur ma faim ; Cela commence fort, on y croit, mais le tout s’avère rapidement manquant de ressort, de pêche, de vie, d’articulation ; rien à voir avec la vitesse d’exécution, ni l’agressivité : sa musique manque de vie, de substance : c’est du chamalo qui voudrait être De l ‘acier. Et c’est dommage, car il y a un sacré potentiel dans cet album, mais le ressort semble s’être casséà commencer par la voix deMax un peu fatiguée.

Cela me fend le cœur de dire cela mais cet album n’a rien de Savage dans sa vivacité.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports