SPAWN OF POSSESSION - Cabinet

Chronique

Pochette de l'album Cabinet par Spawn of possession
  1. Lamashtu
  2. Swarm of the Formless
  3. Hidden in Flesh
  4. A Presence Inexplicable
  5. Dirty Priest
  6. Spawn of Possession
  7. Inner Conflict
  8. Cabinet
  9. The Forbidden
  10. Church of Deviance
  11. Uncle Damfee
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 04/12/2004

 

Grinding death technique

A la vue de leur pochette bien dans l'esprit de Lovecraft, on se demande si on ne tient pas entre les mains une clef de l'antichambre de l'enfer. Les textes sont bien en corrélation avec cette hypothèse dans une atmosphère où sont mêlées horreur et convictions antireligieuses. Mais bon que deviendraient ces artefacts si la musique n'était pas à la hauteur ?

Doué d'un chant guttural dans le plus pur style death, le chanteur nous propose un répertoire, qui, bien que relativement monocorde, joue beaucoup sur les changements de tempo. En fait celui-ci colle parfaitement aux rythmiques très chaotiques et malsaines de cet album. De part leur technicité incroyable, les deux guitaristes nous offrent là une véritable leçon, c'est très travaillé et les compos sortent bien des sentiers battus, les solos faisant parfois même penser à du dark métal boosté. Le batteur et le bassiste sont loin d'être en reste et surclassent eux aussi largement le niveau de la grande vague grind que nous connaissons en ce moment. Bien souvent syncopée, cette musique demande tout de même d'être relativement attentif si on ne veut pas se perdre dans cette débauche de riffs. Spawn of possession se démarque des autres formations de grind non pas en essayant d'être toujours plus violent mais plutôt en affichant des compos qui ne font penser à aucun autres groupes ( sauf peut être Necrophagist, et encore ... ).

Ces suédois nous proposent là un album de qualité qui s'annonce comme étant une révélation de ce début d'année. A réserver tout de même à un public averti, entendons par là que les néophytes devraient peut être aller voir ailleurs, il n'y a pas ici de gros accords ( de toute façon le son de ce groupe ne s'y prêterait sans doute pas ). Les guitaristes devraient aussi prendre des précautions avant de se pencher sur cet album afin d'éviter les syncopes ou les dépressions ;-).

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports