SPIRITUAL DISSECTION - The dark side of mankind

Chronique

Pochette de l'album The dark side of mankind par Spiritual Dissection
  1. Cut of heads (Introduction)
  2. Impunity
  3. Feels like spew forth
  4. Sexual blasphemy purification
  5. Political sodomy kamasutra
  6. Let you die
  7. Freaks from the other side
  8. Putrid human dejection
  9. We deserve extermination
  10. Mortuary soul
  11. Brutal awakening
  12. Viseral extortion artwork
  13. Tested (Reprise de Nasum)

Site(s) du groupe :

Site web de Spiritual Dissection
Style : voir chronique
Par Darkgrinder

Publié le 10/02/2005

 

Brutal death grind.

Voici donc comme promis l’album qu’avait annoncé « Spurts on your face ». Pour ceux qui ont écouté le trois titres, vous retrouverez ici tous les atouts de Spiritual dissection. Pour les autres, si vous aimez le death technique et très violent, voici le groupe français dont on risque d’entendre beaucoup parler. Et ce n’est là qu’une question de temps, en effet « The darkside of mankind » est une perle de l’underground.
Le cd reprend les 3 titres présentés sur leur mini-cd et à ceux-ci s’ajoutent 9 autres d’une égale qualité. Il y a donc énormément à dire sur ce dont sont composés les morceaux tant ils sont brillamment inspirés. Beaucoup a déjà été énoncé sur leur jeu dans la chronique de « Spurts on your face » que je vous invite à lire (elle complète cet article).

Très intense, « The darkside of mankind » marie des passages brutaux aux mids-tempos, solos hystériques aux solos mélodiques, riffs écrasants à quelques synthés, et grind/death au dark/death.
La complexité est donc de mise, pourtant pas la moindre sensation de fourre-tout vient nous toucher à l’écoute des différents morceaux. Tout s’enchaîne naturellement et pas une seconde n’est laissée au hasard, du grand art. En plus les changements de riffs sont très nombreux, il est donc impensable que vous puissez vous assoupir ne serait-ce qu’un instant.
La formation ne devrait alors pas avoir de mal pour trouver un label pour peu qu’elle dégote un batteur à sa hauteur, ce qui est une autre paire de manche vu l’intérêt technique que soulève Spiritual dissection et le nombre de blasts beats qu’ils ont intégrés dans leurs morceaux.
De plus on peut profiter de l’énorme voix du chanteur de Kronos sur les titres 2 et 13. Mais encore faut-il le savoir car il est difficile de se rendre compte qu’il s’agit d’un autre chanteur. Cela peut donner une idée de la puissance du chant grave de Spiritual dissection qui est à peine inférieure à celle de Kristof.
Et enfin la galette se termine par une reprise de Nasum qui s’avère être encore meilleure que l’originale (et surtout plus brutale) !

Véritablement assassin, Spiritual dissection n’attend qu'à être signé (et donc à avoir un son pro) pour devenir une des figure de proue du brutal death français !

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

/// Contenu similaire

/// Live reports