STATUS QUO - THE FRANTIC FOUR REUNION 2013

Chronique

Pochette de l'album THE FRANTIC FOUR REUNION 2013 par STATUS QUO
  1. .Intro/Junior‘s Wailing
  2. Backwater
  3. Just Take Me
  4. Is There a Better Way
  5. In My Chair
  6. Blue Eyed Lady
  7. Little Lady
  8. Most of the Time
  9. (April) Spring, Summer and Wednesdays
  10. Railroad
  11. Oh Baby
  12. Forty - Five Hundred Times
  13. Rain
  14. Big Fat Mama
  15. Down Down
  16. Roadhouse Blues
  17. Don‘t Waste My Time
  18. Bye Bye Johnny
  19. Extras:70 minute behind the scenes documentary.:
  20. Live at Shepperton Rehearsals
  21. Backwater / Just Take Me
  22. Coghlan Cam i) Oh Baby (Wembley)
  23. Fan interview Voxpops
  24. All 9 reunion shows in mp3 format

Site(s) du groupe :

Site web de STATUS QUO
Par olivier no limit

Publié le 24/10/2013

Télécharger légalement

Ils ont un âge certain,  les cheveux blancs, mais ils sont STATUS QUO les forçats du bogie !!! A plus de 60 balais passés, sur scène on dirait des mômes, car ils sont animés par une pêche extraordinaire. Alors une chro qui s’adresse à ceux qui aiment ce groupe, et aux autres qui adorent se nourrir à l’énergie rock, car l’impensable est là : pour la première fois depuis très longtemps, ils reviennent sur scène : tous les membres fondateurs du groupe. …ensemble !

Un jour je reçois ce mail de REPLICA :

Francis Rossi (guitare / chant) + Rick Parfitt (guitare / chant) + Alan Lancaster (basse / chant) + John Coghlan (batterie) = « The Frantic Four », soit le line-up « classic » de référence pour STATUS QUO, l’un des groupes les plus populaires de l’histoire du rock anglais ! 40 ans de carrière, 29 albums, une bonne centaine de singles et 118 millions de disques vendus à travers le monde... STATUS QUO est incontestablement une référence ! Il y a encore deux ans une telle reformation était encore impensable. Comment plus de 20 ans après le « split », allaient-ils pouvoir enfin remonter sur scène, ensemble, comme à la grande époque des albums « Pile Driver », « Hello ! », « Blue For You », « Quo », « Rockin’ All Over », « What Ever You Want » et, bien sûr, du fameux « Live ! » de 1977…Les billets pour cette tournée de neuf concerts exceptionnels se sont vendus en 8 minutes !!! Autant dire que de nombreux fans à travers le monde n’ont pas pu assister à l’événement et attendaient cette sortie en DVD / CD avec impatience ! STATUS QUO renoue enfin avec les jours glorieux de son « dirty Rock and roll » et ils semblent bien qu’ils ne vont pas s’arrêter en si bon chemin… à suivre.

J’ai eu juste une petite attaque cardiaque !

Ce qui est surprenant, c’est que leur set est presque identique à leur album QUO LIVE paru en 77 ; Mais bon …on s’en fiche.

Lancaster, bien que souffrant d’une dystrophie musculaire, reprend sa basse et  sa voix sur des titres comme : Backwater, just take me, is there a better way. John Coghlan récupére sa batterie et imprime de nouveau les morceaux du QUO avec sa façon particulière de frapper ses futs.

On sent la souffrance de Lancaster, puis il se laisse aller! On se dit : ce sont des « vieux », mais bon sang! Qu’est-ce qu’ils envoient. De l’énergie à revendre. De plus outre l’excellence du son, et des images, ils nous assènent des morceaux qu'ils n'ont plus joués depuis longtemps sur scène.

Quant à la paire Rossi, Parfitt, ils sont, comme à l'acoutumée, soudés ensemble ;

On ferme les yeux, et on y est : quand le rock est Anglais et qu’il déborde d’une vie communicatrice. Jeans et cheveux longs.

Au bout d’un temps on se rend compte d’une chose : ils sont somme toute restés des gamins et sur scène, c’est une danse où le boogie rock règne en maitre.

Dans les années 70 ils pondirent des albums proche du hard rock : Piledriver, hello, quo, On the Level, Blue for You. Même si pour certains ils ne font pas partie de la grande famille du metal ni du hard rock, ceux qui ont pu assister à un de leur shows, savent de quoi je parle. Le boogie qui tue !

 Et puis au fur et à mesure, deux membres originels partirent, peut-être à cause de la tournure un peu moins hard prise par le groupe à partir de « Rockin' All Over the World »: Alan Lancaster au Chant et à la basse [1967-1985] et John Coghlan à la Batterie ([1967-1982].s’ensuivirent des procès, des colères intestines.

D’ailleurs les fans se scindèrent en deux et cette chronique s’adresse plus aux fans de la première heure fans dont je fais partie. Ayant vu ce groupe au moins une dizaine de fois, j’ai même obligé des amis qui n’étaient branchés que metal à assister à leurs sets et ils en sont ressorti étonnés ! Ils ne s’attendaient pas à cela !

Je me suis payé la totale de ce STATUS QUO « the frantic four reunion 2013 », à savoir : un livre plein de belle photos, 3cd live , 2 dvd, un blue ray, le tout étant un témoignage visuel et auditif de cet événement, lors des concerts à l’HAMMERSMITH APOLLO et à WEMBLEY ARENA.

 Bon je suis un fan complétement toqué de ce groupe, mais vous avez plusieurs versions disponibles moins complètes, donc moins chères. Perso même si c’est aussi une histoire de fric, je m’en fous, car je ne regrette en rien cet achat somme toute un bel objet.

Voilà, j’ai tout dit…ce fut long, je me calme, désolé.

Partager cet article

Notes des internautes (cliquez pour noter) :

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Commentaires des internautes

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires

Télécharger légalement

/// Contenu similaire

/// Live reports